jeudi, février 02, 2017

Projet d'une seconde centrale à charbon dans Preah Sihanouk

Une autre centrale à charbon d’une puissance de 270 mégawatts sera construiite à Sihanoukville, province de Preah Sihanouk, pour remplacer le projet de construction du barrage hydroelectrique de Cheay Areng actuellement suspendu. Suy Sèm, ministre des Mines et de l’Energie l'a confirmé lors de l’ouverture de la réunion annuelle d'Electricité du Cambodge, tenue récemment à Phnom Penh.

Projet d'une seconde centrale à charbon dans Preah Sihanouk
Projet d'une seconde centrale à charbon dans Preah Sihanouk
''...Pour répondre aux besoins d'électricité à Phnom Penh, et pour éviter les interruptions fréquentes dans la capitale, nous devons construire une centrale d’électricité d’une puissance d’au moins 200 mégawatts près ou dans les environs de la capitale en 2019-2020. Cependant, pour des raisons environnementales et autres problèmes, la nouvelle centrale doit être construite à Sihanoukville...'', a ajouté Suy Sèm. Au début de cette année, a confirmé le ministre, nous mettrons en service une unité de production d'électricité alimentée en houille d’une puissance de 135 mégawatts, déjà construite, dans la province de Preah Sihanouk.
Par Chea Pharith - AKP Phnom Penh, février 2017 


NDLR : Si les centrales à charbon un impact négatif et lourd sur l’environnement, elles rejettent du méthane (CH4), des oxydes d’azote (les NOx) et du gaz carbonique (CO2). elles présentent plusieurs attraits pour les pays en voie de développement. Le prix du charbon est compétitif et stable. Les coûts de production des centrales à charbon varient peu et demeurent compétitifs. Les centrales à charbon jouent un rôle majeur dans la production mondiale d’électricité. Le charbon est la première énergie utilisée pour produire de l’électricité, 41% de l'électricité mondiale est produite par cette technique. A voir la consommation grimpante du Cambodge, il n'est donc pas étonnant que l'alternative charbon ait été privilégiée :


Evolution de la consommation d'électricité par habitant au Cambodge. Source Banque Mondiale


Pour l'ensemble de la période 1995-2013, on enregistre une moyenne annuelle de 82,35. Le changement enregistré entre la première et la dernière année est de 1540 %. C'est en 2013 qu'on enregistre la valeur la plus élevée (220,78) et c'est en 1995 qu'on enregistre la valeur la plus basse (13,46).

Cette statistique donne une évaluation de la production des centrales électriques moins les pertes occasionnées par la transmission, la distribution, la transformation ainsi que l'énergie utilisée par les centrales elles-mêmes. Un kilowattheure est l'équivalent du «travail accompli en une heure par un moteur d'une puissance de 1 000 watts». Par exemple, une ampoule de 60 watts utilise 60 wattheures d'énergie à chaque heure. De même, une ampoule de 100 watts utilise 50 wattheures en 30 minutes. À cause de la demande générée par leur climat, les pays nordiques figurent parmi les plus importants consommateurs d'électricité par habitant au monde. Source Banque Mondiale



Pays/territoire : Sihanoukville, Cambodia
Enregistrer un commentaire