jeudi 16 février 2017

Histoire - Cambodge - Livre : La Rizière des Barbares

Il restait moins de cent habitants à Phnom Penh, en janvier 1979, lorsque les Khmers rouges abandonnèrent la ville martyre qu'ils tenaient depuis quatre ans. Les autres? Deux millions d'ombres volatilisées entre camps de travail et de réfugiés, au nom d'une utopie de cauchemar: une société purgée de ses élites, de ses étudiants, de ses enseignants, de ses religieux, de ses médecins et de ses citadins. 

La Rizière des Barbares

Alain Dubos, alors médecin sans frontière au camp de réfugiés de Songkhla, en Thaïlande, voit affluer des centaines de familles en fuite, épuisées, affamées, terrorisées. Leurs récits, difficiles à croire, racontent l'une des tragédies majeures du siècle: I'" autogénocide" cambodgien. Voici l'histoire d'une de ces familles. Vong, Sanh, Hué et les autres racontent la peur, la mort, mais aussi la liberté et l'espoir. 


ACHETER CE LIVRE SUR


  


Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire