samedi, février 04, 2017

Diplomatie : Renforcer la coopération avec le Myanmar et soutien sur la question des Rohingya

Le Cambodge et le Myanmar ont décidé de renforcer leurs relations bilatérales dans les secteurs de l’éducation, du commerce et du tourisme. Cet engagement est intervenu lors de entretien, samedi 4 février à Phnom Penh, entre le Premier ministre cambodgien Samdech Techo Hun Sen et le président birman U Htin Kyaw. S’agissant de la coopération dans le domaine du tourisme, le Premier ministre cambodgien a déclaré partager le point de vue du président birman, pour l’élaboration d’un projet de développement de circuits touristiques, dans le but d’aider les populations des deux pays à mieux découvrir leurs cultures respectives.

Samdech Techo Hun Sen et le président birman U Htin Kyaw
Pour l’éducation, Samdech Techo Hun Sen a proposé aux ministères cambodgiens et birmans de l’éducation de renforcer les échanges d'étudiants et d’accorder des bourses aux défavorisés des deux pays. Enfin, le premier ministre cambodgien a exprimé son souhait de ne pas soutenir l’internationalisation de la question de Rohingya, lors de l'entretien : ''...le Cambodge n’est pas d’accord avec la tentative d’internationalisation de la question de Rohingya, et la considère comme une question interne du Myanmar, et la Charte de l’ASEAN interdit l’ingérence dans les affaires intérieures de chaque Etat membre...”, a -t-il déclaré. En effet, nombre de réfugiés de cette ethnie qui attendaient beaucoup de la part d'Aung San Suu Kyi pour apaiser la situation conflictuelle avec cette minorité, ont commencé à protester et à alerter l'opinion publique à travers le monde. Plus gênant pour le gouvernement birman, la Malaisie, pays dans lequel vivent plus de cinquante mille réfugiés Rohingya, a clairement montré son soutien à cette minorité, certains députés ayant même récemment participé à des marches de protestation dans Kuala Lumpur.

Le président birman U Htin Kyaw, à la tête d’une délégation, effectue une visite au Cambodge du 3 au 6 février sur invitation du roi Norodom Sihamoni. Il s’agit de sa première visite officielle dans ce pays voisin depuis sa prise de fonction en mars 2016.

Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire