mardi, février 28, 2017

Cambodge : Exercices de lutte anti-terroriste avec l'Australie annulés

Le Cambodge vient d'annuler l'exercice de lutte anti-terrorisme ''Dawn Kouprey'',  habituellement mené avec les troupes australiennes, un mois seulement après avoir annulé l'opération ''Angkor Sentinel'' avec les Américains; et deux mois après avoir organisé ses premières grande manœuvres avec la Chine, des exercices à vocation humanitaire et des entraînements à la gestion des catastrophes naturelles avaient déclaré les officiels cambodgiens à l'époque.

Soldats australiens
Dawn Kouprey était pourtant considéré comme l'une des pierres angulaires du programme de coopération de la défense australienne avec le Cambodge et, dit-on, un exemple de saine coopération militaire. Concernant les raisons ayant conduit à cette annulation, Sun Samnang, Ministre de la Défense, a avancé les mêmes raisons que pour l'annulation de l'opération Angkor Sentinel : ''...Nous avons décidé de suspendre l'opération Dawn Kouprey pour des raisons budgétaires et, le Cambodge doit tenir des élections municipales en juin et des élections nationales en 2018...le gouvernement cambodgien décidera au cas par cas d'accueillir des exercices militaires conjoints sur le sol cambodgien après 2018...''.

Si certains observateurs dénoncent une véritable claque pour le gouvernement australien, la position officielle de Canberra est le silence diplomatique que certains attribuent à l'accord Australie-Cambodge concernant l'accueil de réfugiés en provenance de Nauru dans le royaume. Possible également que cette décision d'annuler Dawn Kouprey vienne après une série de joutes verbales entre le premier ministre et des officiels américains à qui l'homme fort du pays reproche de façon récurrente leurs tentatives d'ingérence. Possible également que le Cambodge considère la Chine comme un allié militaire plus naturel et que des opérations du type Angkor Sentinel et Dawn Kouprey semblent bien moins naturelles.





Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire