jeudi, février 09, 2017

Cambodge - Banque : Offensive thaïlandaise

KBank, la quatrième banque de Thaïlande, a pour objectif d'étendre ses services financiers, y compris le micro-financement,  au Cambodge - tant auprès des entreprises que des particuliers. KBank a inauguré cette semaine sa première succursale à Phnom Penh, avec un capital social de 50 millions de dollars US.

KBank au Cambodge. Photographie fournie
KBank au Cambodge. Photographie fournie
Son objectif principal à ce stade reste les entreprises thaïlandaises qui sont déjà clientes de KBank : "...Nous souhaitons que la succursale augmente ses prêts de façon significative dans un délai d'un à deux ans, l'accent étant mis en priorité sur les entreprises thaïlandaises faisant des affaires au Cambodge avant de se développer auprès des clients locaux dans les trois à cinq ans...Les cambodgiens ont généralement un différent type de comportement pour les transactions financières, comme en témoigne la croissance rapide des agents non bancaires qui fournissent des services de transaction, et KBank surveillera étroitement l'activité de ces agents...", a déclaré Predee Daochai, le président de KBank.

KBank a établi un partenariat avec un agent bancaire au Cambodge - Wing (Cambodia) Limited Specialized Bank - pour faciliter les transferts de fonds des clients thaïlandais via K-Mobile Banking vers des bénéficiaires au Cambodge. KBank est le quatrième établissement de crédit thaïlandais à s'établir au Cambodge, après la Bangkok Bank, la Krungthai Bank et la Siam Commercial Bank, la dernière d'entre elles opérant dans le pays avec sa filiale Cambodian Commercial Bank. Predee a déclaré que, même si sa banque était la dernière d'une ligne de banques thaïlandaises établissant une présence au Cambodge, il pensait qu'il pourrait soutenir activement la fourniture de services financiers aux entreprises thaïlandaises faisant des affaires dans le pays. Avant d'ouvrir la succursale, KBank en Thaïlande a organisé un séminaire pour les clients en Thaïlande qui envisagent d'étendre leurs activités au Cambodge.

''...La croissance économique est saine et les 22 zones économiques spéciales du pays voisin attirent les investisseurs étrangers...Les investisseurs thaïlandais portent à eux seuls environ un milliard de dollars par an au Cambodge, et le Cambodge a l'une des économies les plus dynamiques au monde...'', a ajouté le président. Nattavudh Photisaro, l'ambassadeur de Thaïlande au Cambodge, a déclaré à l'occasion de l'ouverture que l'économie cambodgienne avait un potentiel de 7% par an au cours des cinq prochaines années : ''...La construction est le secteur à forte croissance alimentant l'économie...les investisseurs thaïlandais se classent au huitième rang en termes d'investissements étrangers globaux sur le marché. La Chine, la Corée du Sud et le Japon sont les trois premiers investisseurs au Cambodge...'',  a-t-il ajouté.

Le Cambodge accueille favorablement l'investissement étranger et l'environnement réglementaire est ouvert à de tels investissements, tandis que sa main-d'œuvre et ses salaires raisonnablement bas constituent un avantage concurrentiel pour attirer les investisseurs, a expliqué l'ambassadeur.

Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire