lundi, février 13, 2017

Archive - Documentaire : L'Erreur Cambodgienne

Le 17 avril 1975, les troupes des Khmers rouges entrent dans Phnom Penh, renversant le régime "impérialiste" du général Lon Nol. Une grande partie de l'opinion mondiale se réjouit alors de la victoire des "Khmers Rouges", de la fin de l'emprise américaine sur l'Indochine, de la fin d'une guerre pour un peuple. 

Archive - Documentaire : L'Erreur Cambodgienne
Jean Lacouture est de ceux-là, qui soutient ce nouveau régime et qui se souvient de ce jour précis, comme d'un jour d'espoir. Or, ce jour-là, le pire est arrivé. En fait de libération, c'est un véritable calvaire qui attend la population cambodgienne. Un calvaire qui commence le jour même, par l'évacuation forcée de la capitale par les vainqueurs, et qui finira en un véritable "auto-génocide". Le Cambodge n'était-il pas le pays du sourire, ne vantait-on pas depuis toujours la douceur khmer ? Et, parmi les nations indochinoises, le Cambodge n'était-il pas finalement, jusqu'à la fin des années 60, le plus épargné ? En tout cas, rien ne laissait prévoir l'étendue de l'horreur. Avec l'histoire du Cambodge, c'est d'une formidable erreur historique dont il s'agit ! Formidable surtout par l'énormité de l'erreur, sa tragique réalité aujourd'hui connue. Quelles sont les causes de ce désastre et les raisons de cet aveuglement généralisé ? C'est à travers le regard de Jean Lacouture, un homme qui a commis cette erreur d'interprétation plus que tout autre, que le film, nouvel épisode de la série "Les Grandes Erreurs de l'Histoire", répond à ces questions

Voir le film :




Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire