lundi, décembre 26, 2016

Plume Aux Lecteurs - Caroline Pheng : Nous n'héritons pas de la terre de nos parents, nous l'empruntons à nos enfants

Cambodge Mag donne la plume à ses lecteurs sur le thème ''aimer le Cambodge'', le but étant de recueillir les impressions de ceux qui visitent régulièrement le Cambodge, qui y sont nés ou qui se sont installés durablement. Pour participer, il suffit de nous envoyer vos réponses (format Word ou message privé sur Facebook) à la liste des questions détaillée en fin de page et d'y joindre une photographie de vous. Aujourd'hui, rencontre avec Caroline Pheng...

Caroline Pheng dans son cabinet de Sien Reap
Caroline Pheng dans son cabinet de Sien Reap
Vivez vous au Cambodge? Venez vous souvent ?
Je suis Franco-khmère ( Cone Kat Khmère: Enfant coupé-métisse) née à Paris et vivant à Aix en Provence. J'ai le plaisir d'exercer mes activités professionnelles et humanitaires dans mes deux pays, la France et le Cambodge.

Quelles sont vos activités professionnelles ?  
Je suis ostéopathe depuis 2010 en alternance une semaine par mois dans mon Cabinet de Paris et le reste du temps dans un Centre médical à Aix En Provence. J'ai décidé d'ouvrir un Cabinet d'Ostéopathie à Siem Reap, et d'exercer aussi au Cambodge. Cela me permet de me consacrer à mes activités humanitaires en parallèle. Cette Antenne Ostéopathique restera ouverte au Cambodge quand j'alternerai avec la France, et les ostéopathes me remplaçant durant mon absence resteront au service de différentes ONGs partenaires de mon projet.

Caroline Pheng
Pour quelles raisons aimez-vous le Cambodge ?
Après la réalisation du documentaire de mon frère Mathieu Pheng, "L'absence" produit par Rithy Panh et Bophana Production à Phnom Penh, sur l'histoire de notre famille, mon père m'a fait découvrir le Cambodge après trente ans d'exil! J'ai découvert ce pays qui est le mien. La création de mon Association Khsaé, pour une Ostéopathie Humanitaire Solidaire & Collaborative sur le principe de financement participatif de mes patients en France, a donné naissance à la mission humanitaire que nous avons réalisée l'année dernière avec mon amie d'enfance Magali Chhuon (Ostéopathe Franco Khmère) dans différentes ONGs  à travers le Cambodge. Par cela, j'ai ensuite envisagé de ne plus quitter mon Pays en y réalisant une alternance de vie avec la France. J'aime le Cambodge, ce pays est en moi. Il offre la possibilité de réaliser des projets de cœur, tout en participant à sa reconstruction.

Activités humanitaires
Activités humanitaires
Quels sont vos Loisirs ?
J'aime les voyages et je suis sportive. Je pratique la danse moderne, classique, l'équitation, le trapèze volant. Je suis professeur de Zumba et Championne de Voltige équestre en équipe 2012. Je suis ostéopathe au Shake up Studio Centre Sportif et de Danse à Aix En Provence et je suis Ostéopathe Equin (pour les chevaux). 

Que souhaiteriez-vous pour l'avenir du pays ?
"...Nous n'héritons pas de la terre de nos parents, nous l'empruntons à nos enfants..."
Je souhaiterai que les enfants ne soient plus  maltraités et que le trafic sexuel n'existe plus en ce Monde. J'aimerai que les enfants Khmers de demain vivent au Cambodge aussi pleinement que mon  père avant la guerre.

Une anecdote du Cambodge à raconter  ? 
C'est à Kampot que je me suis faite tatouer au bambou, béni à la feuille d'or par un Chamane. Je ne sais pas exactement ce que mon tatouage de Protection signifie mais je ressens bien que mon pays me protège ! 





Email: pheng.contact@gmail.com
Tel khmer pour les rdv 07 12 48 46 05


Vous souhaitez participer  à La Plume aux Lecteurs?

Envoyez vos réponses avec une ou plusieurs photos
Questions (cinq à dix lignes par réponse) :

Vivez-vous au Cambodge, depuis quand ? (Si vous ne vivez pas au Cambodge, y venez-vous souvent ?)
Comment êtes-vous arrivé(e) au Cambodge ?
Quelle est votre activité professionnelle?
Pour quelles raisons aimez-vous le Cambodge ?
Quels sont vos loisirs ?
Que souhaitez-vous pour l’avenir du pays (sujet apolitique) ?
Une anecdote à raconter ?


Pays/territoire : Krong Siem Reap, Cambodia
Enregistrer un commentaire