jeudi, décembre 08, 2016

Le Premier ministre salue Kem Sokha, nouveau leader de l'opposition à l'Assemblée Nationale

S’exprimant ce mardi lors d’une session parlementaire, Samdech Techo Hun Sèn a précisé que Kem Sokha était devenu le partenaire de dialogue du vice-Premier ministre Samdech Kralahom Sâr Khéng, ministre de l’Intérieur et leader de la majorité de l’Assemblée Nationale, pour les questions législatives, et avec lui-même, le Premier Ministre, pour les questions d’intérêt national.

Le Premier ministre salue Kem Sokha, nouveau leader de l'opposition à l'Assemblée Nationale. Photographie RFA
Le Premier ministre salue Kem Sokha, nouveau leader de l'opposition à l'Assemblée Nationale. Photographie RFA
A cette occasion, Hun Sèn lui a souhaité la bienvenue et lui a également exprimé son soutien dans sa position de nouveau leader de la minorité à l’Assemblée nationale, et aussi de nouveau partenaire de dialogue avec le parti au pouvoir. A rappeler qu’en janvier 2015, l’Assemblée Nationale avait rendu public une déclaration reconnaissant Sâr Khéng comme chef du groupe des députés du Parti du Peuple Cambodgien (PPC) alors que Keat Chhon, vice-Premier ministre permanent, et Mme Mèn Sam An, vice-Premier ministre et ministre des Relations avec le Parlement et de l’Inspection, comme chefs adjoints du groupe.

Pour le groupe des députés du CNRP, Sam Rainsy, le président du Parti, avait été désigné comme chef de la minorité, tandis que le vice-président Kem Sokha, était devenu comme son chef adjoint. Yim Sovann, un député, avait été nommé secrétaire. Kem Sokha est donc devenu le chef des députés du CNRP, en remplacement de Sam Rainsy actuellement en exil à l’étranger. L'homme politique Cambodgien en exil n'a d'ailleurs pas fustigé cette nomination, avançant que les rôles ou les positions au sein du parti importaient peu et que seuls comptaient les moyens pour atteindre les objectifs.''...Ce qui est important, ce sont l'intégrité et la dignité, j'accepte avec joie ce qui se passe actuellement si cela peut aider à sauver notre pays et à le rendre prospère...'', a déclaré Rainsy toutefois plutôt frileux en matière de compliments à propos de son collègue Sokha. 

Deux autres membres du CNRP, Yim Sovann et Nhem Ponharith seront les adjoints de Kem Sokha. La création des statut de « leader de la minorité » et de « leader de la majorité » avait été approuvée par Hun Sèn et Sam Rainsy le 28 novembre 2014, durant leur rencontre en marge de la troisième session de l’AN de la cinquième législature.

Le retour de Sokha sur les bancs de l'Assemblée Nationale fait suite au pardon royal qui lui a été accordé il y a quelques jours par le roi Sihamoni et pour lequel il avait remercié le premier ministre, à l'origine de la de la demande de grâce. Les deux camps voient une avancée positive dans ce retour du leader CNRP, alors qu'une deuxiéme grâce royale vient d'être accordée à Seang Chet, autre figure de l'opposition, et requête également effectuée par le Premier Ministre. 
Source AKP Phnom Penh - RFA décembre 2016 –


Pays/territoire : Phnom Penh, Cambodia
Enregistrer un commentaire