mardi, décembre 06, 2016

Le Cambodge célèbre la Journée nationale et internationale des personnes handicapées

Le Premier ministre a présidé ce matin la célébration de la Journée nationale et Internationale des Personnes Handicapées. Lors de cet événement auquel ont participé des centaines de personnes handicapées, des représentants d’organisations de la société civile, des fonctionnaires et des officiels du gouvernement, Hun Sèn a exprimé sa joie de présider cette célébration annuelle. Le chef du gouvernement royal s’est engagé durant son discours à continuer à soutenir et à promouvoir les droits des personnes handicapées et a appelé le public à leur accorder plus d’attention et à ne pas montrer de discrimination.Il a également appelé les institutions publiques et privées à créer des conditions favorables aux personnes handicapées pour qu’elles puissent avoir accès à la formation et à l’emploi, et à développer des installations nécessaires pour elles.

Célébration de la Journée nationale et internationale des personnes handicapées. Photographie : Hun Yuthkun - AKP
Célébration de la Journée nationale et internationale des personnes handicapées. Photographie : Hun Yuthkun - AKP
Le gouvernement royal du Cambodge a rendu public un sous-décret ordonnant aux ministères et aux institutions étatiques de recruter des personnes handicapées, à hauteur de 2% des nouveaux recrutements. Le Cambodge compte plus de 350.000 personnes handicapées. En 2016, les institutions étatiques en ont employé environ 2.300, soit 1,7%.

Célébration de la Journée nationale et internationale des personnes handicapées. Photographie : Hun Yuthkun - AKP
Célébration de la Journée nationale et internationale des personnes handicapées. Photographie : Hun Yuthkun - AKP
Afin de favoriser l'intégration et l'accès à la vie économique, sociale et politique des personnes handicapées, la Journée Internationale des Personnes Handicapées à été proclamée, le 03 décembre 1992, par les Nations Unies.  Cette journée mondiale est  l'occasion de réaffirmer certains principes de base, trop souvent oubliés: "Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits". Le respect de cette dignité due à chaque personne, valide ou non, implique la reconnaissance de droits fondamentaux comme l'éducation ou l'accès au travail.
Source : C Nika - AKP


Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire