mercredi, décembre 28, 2016

L’Assemblée nationale approuve l’amendement au Code de la route

L’Assemblée nationale a, durant une session tenue hier au Palais de l’AN sous la présidence de Samdech Akka Moha Ponhea Chakrei Héng Samrin, président de l’AN, approuvé le projet de loi sur l’amendement au Code de la route. Quatre-vingt-treize (93) députés présents à la session, dont le Premier ministre et le chef de l'opposition en exercice Kem Sokha.ont voté pour ce projet de loi de deux articles, indique un communiqué de presse du Secrétariat général de l’AN.

L’Assemblée nationale approuve l’amendement au Code de la route. Photographie AKP
L’Assemblée nationale approuve l’amendement au Code de la route. Photographie AKP
Hier, le projet est officiellement devenue une loi, avec un amendement qui abaisse l'âge légal de conduite de 16 à 15 ans.  Sun Chanthol, ministre des Transports, a déclaré après la session que l'élimination des permis ne devrait pas conduire à plus d'accidents de la circulation : "...Il ne s'agit pas du permis de conduire, mais de la compréhension de la loi...", a déclaré Sun Chanthol, promettant de réduire les accidents grâce à des programmes d'éducation et de nombreuses publicités télévisées. Cependant, Ear Chariya, fondateur de l'Institut de Sécurité Routière, a qualifié hier les changements de ''très dangereux'', soutenant qu'environ 80% des véhicules enregistrés au Cambodge sont des motos de 125cc ou moins, ce qui libère la grande majorité des conducteurs des contraintes de permis de conduire. Le président par intérim du CNRP Kem Sokha a dit qu'il appuyait personnellement l'amendement, soulignant toutefois que cela n'était pas forcément la ligne du parti.


Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire