mercredi, décembre 14, 2016

Diplomatie : Rodrigo Duterte et Hun Sèn, des alliés naturels

La position du président Rodrigo Duterte contre l'influence occidentale et ses propos, souvent limites en terme de diplomatie, contre l'administration Obama et son franc-parler ont rapidement suscité l'admiration de l'homme fort du Cambodge, le Premier Ministre Hun Sèn, qui ne s'en est jamais caché, même s'il a pris soin de prendre quelques distances concernant les méthodes répressives - expéditives et controversées du Président Duterte contre le milieu de la drogue. Pourtant, il n'est pas étonnant de voir quelques similitudes dans l'attitude des deux hommes et de les considérer, peut-être, comme des alliés naturels.

Rodrigo Duterte et Hun Sèn, des alliés naturels
Rodrigo Duterte et Hun Sèn, des alliés naturels
Pas d'ingérence occidentale
Malgré les approches différentes adoptées par les deux pays pour résoudre les conflits en mer de Chine méridionale, les deux hommes ont la même volonté de vouloir éviter un conflit avec le géant chinois et, surtout, d'éloigner les Etats-Unis qui, une fois de plus, tentent de jouer les gendarmes dans cette région devenue sensible. Plus largement, Duterte a clairement fait valoir son souhait de voir disparaître l'influence occidentale, et surtout américaine, dans les affaires intérieures de son pays. Duterte s'est souvent et largement exprimé pour une politique étrangère "indépendante" sous son administration, ce qui a provoqué quelque agitation dans sa relation avec son allié de longue date, les États-Unis. 

Une ASEAN solide
Le président a également souvent fait part de son objectif de contribuer, tout comme le Premier Ministre du Cambodge, à une association unie et solide des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) pour le bien des relations commerciales, mais aussi pour créer un bloc en faveur de la non-ingérence des puissances occidentales. On retrouve souvent les mêmes propos, sensiblement plus mesurés en raison du contexte de partenariats historiques et d'un soutien non négligeable des puissances étrangères au Cambodge à travers les ONG, dans les discours d'Hun  Sèn pour ce qui concerne cette influence occidentale. 

Rodrigo Duterte et Hun Sèn, des alliés naturels
Rodrigo Duterte et Hun Sèn, des alliés naturels
Plus près de Pékin
Une caractéristique clé de la politique étrangère des deux hommes est aussi un rapprochement plus étroit avec Pékin, une démarche appelée à pouvoir bénéficier des largesses de la Chine plutôt généreuse, avec toutefois quelque arrière-pensée stratégique et géopolitique, avec ses nouveaux alliés. Si la Chine abonde le royaume en aides pour les infrastructures et autres aides diverses, les Philippines ne sont pas en reste avec la conclusion toute récente d'un accord d'armement avec des armes venues de Chine, avec des conditions de paiement s'étalant sur 25 ans...Voilà qui va ajouter quelques grincements dans les gencives américaines. 

Lutte contre la drogue
La position dure du président contre les drogues illégales a du également venir dans les discussions entre Duterte et Hun Sèn. "...Je suis sûr qu'il aura une discussion très animée avec PM Hun Sen lors de leur réunion bilatérale sur le sujet...", avait  déclaré l'ambassadeur philippin au Cambodge, Christopher Montero. En fait. les Philippines et le Cambodge ont simplement travaillé sur un mémorandum d'entente pour intensifier les échanges de renseignements entre les deux pays. "...En ce qui concerne la coopération en matière de défense, il y a eu plusieurs visites des officiels cambodgiens aux Philippines en matière d'échange d'informations. Récemment, le chef du service des renseignements cambodgien est allé aux Philippines...", a ajouté Montero.

Attitude
Les deux hommes aiment les longs discours, les formules percutantes et le contact avec la foule. Tous deux sont aussi des personnages considérés comme des hommes forts au sein de leur régime, et donc controversés, avec une autre caractéristique commue : celle d'une opposition affaiblie qui a peine à faire entendre sa voix. Les raisons historiques, anciennes et récentes, sont toutefois très différentes entre les deux pays, les méthodes aussi, mais le constat est là. Enfin, les deux hommes aiment aussi le sport, et aussi récompenser les athlètes qui brillent et honorent leurs pays à l'extérieur...



Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire