vendredi, décembre 16, 2016

Diplomatie Duterte : Chaleureuse mais fi du protocole

Le président philippin Rodrigo Duterte a quitté le Cambodge dans la nuit du 14 au 15 après une visite de deux jours dans le royaume au cours de laquelle il aura été reçu par le roi, rencontré les Philippins du Cambodge et signé quatre accords de coopération avec le gouvernement cambodgien au cours d'entretiens plutôt amicaux avec le Premier Ministre Hun Sen. Quelques heures avant son départ, le président rencontrera quelques hommes d'affaires de la communauté philippine au Cambodge et également le président de la Chambre de Commerce Cambodgienne Kit Meng.

Le Président Duterte et le roi Sihamoni lors du dernier banquet offert par le monarque. Photographie AKP
Le Président Duterte et le roi Sihamoni lors du dernier banquet offert par le monarque. Photographie AKP
Toutefois, si la visite a été fructueuse et incontestablement chaleureuse, nombreuses sont les voix qui se sont élevées, en particulier sur les réseaux sociaux, concernant l'attitude peu protocolaire de l'homme fort des Philippines. Vêtu d'une chemise claire aux manches retroussées laissant apparaître son tricot de corps et ses bretelles, la démarche goguenarde et les mains dans les poches lorsqu'il s'est rendu au Palais de la Paix avec Hun Sen, le sourire Léonien...d'ailleurs il nous a fait immanquablement penser au truculent Tuco du fameux western culte, Duterte a, tout au long de son séjour porté la même tenue, affiché la même désinvolture vis-à-vis du protocole et délivré un message récurrent : Une ASEAN forte, et des pays indépendants, libres des ingérences extérieures.

Départ du Président Duterte
Le débat pourrait être long quant à l'attitude de ces leaders vis-à-vis des puissances occidentales qui les soutiennent et pour lesquelles ce type de réaction pourrait passer pour de l'ingratitude, le débat pourrait être long quant aux erreurs passées et aux réelles intentions de ces grandes puissances. Toutefois, le rejet d'un certain type de soumission et le désir de faire bouger les choses différemment justifiait-il un quasi-mépris des règles élémentaires de protocole, en particulier lors d'une visite dans un pays très respectueux de son monarque et également des règles de protocole et de bienséance ? Les réactions négatives sont assez nombreuses, certains internautes cambodgiens parlent d'un manque de politesse flagrant, d'autres suggèrent que le Philippin aurait été viré du Palais Royal en Thaïlande et que son attitude est indigne d'un leader...etc.

Pour d'autres, en particulier parmi les plus jeunes, l'attitude du président est ''plutôt cool'', d'autres soulignent que son mépris du protocole est un détail sans importance et que sa visite reste un succès. Vrai, les Philippines et le Cambodge n'étaient pas franchement des grands partenaires, les relations diplomatiques datent de 1995 seulement et les positions respectives sur l'épineux problème de la Mer de Chine Méridionale des deux partenaires d'aujourd'hui ont donné lieu à quelques remous dans un passé récent. Toutefois, officiellement, aucun politique cambodgien n'a fait d'allusion au style Duterte, cela veut-ils qu'ils l’approuvent ou s'en moquent ? va savoir...quant à se demander s'ils apprécient son franc-parler et son coté frondeur et indépendant dans un certain sens, probablement oui.

Pays/territoire : Phnom Penh, Cambodia
Enregistrer un commentaire