jeudi 1 décembre 2016

Arts : Le Chapey dong Veng enfin inscrit à l'UNESCO

Après deux tentatives infructueuses d'inscription du Chapey dong Veng au patrimoine immatériel de l'UNESCO, la bonne nouvelle est arrivée hier. Non seulement le Chapey est inscrit mais il a été également ajouté à la liste des arts nécessitant des mesures de sauvegarde urgentes. 

Kong Nay, joueur de Chapey, photographie par Michael Gebremedhin (cc)
Kong Nay, joueur de Chapey, photographie par Michael Gebremedhin (cc)
La décision - rendue publique via Twitter - a été prise hier à Addis-Abeba, en Ethiopie, par le Comité pour la Sauvegarde du Patrimoine Culturel Immatériel. Cette forme d'art traditionnel cambodgien se joue avec un luth à trois cordes. Les textes sont parfois poétiques, éducatifs, ou même satiriques et les artistes peuvent être comparés aux troubadours et ménestrels. "...Je suis très heureux... ", a déclaré hier Makara Hong, responsable du programme national pour le patrimoine culturel immatériel à Phnom Penh à la presse locale, en entendant la nouvelle. Kong Nay, l'artiste de Chapey le plus célèbre du Royaume, a déclaré quant à lui qu'il se sentait ''...comme sur la lune...'' à l'annonce de la décision.

Le statut de ''sauvegarde urgente'' est réservé aux éléments du patrimoine menacés de disparition à très court terme. Cela signifie que le gouvernement devrait prendre des mesures immédiates pour aider à protéger et préserver cette forme d'art de façon pérenne. D’après l'Association cambodgienne Living Arts, il ne resterait aujourd'hui qu'une vingtaine de maîtres du Chapey dong Veng, encore en exercice mais vieillissant et sans ou peu de relève. Une demande d'aide de 230.000 dollars US a également été approuvé par le Comité du patrimoine immatériel de l'UNESCO, ce qui signifie que les programmes que les ministères de la culture, de beaux-arts et de l'éducation mettront en oeuvre pourraient bien être financés. 


Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire