dimanche 6 novembre 2016

Un statut d’IG pour le sucre de palme de Kampong Speu

Alors que le Cambodge a reçu officiellement le statut d’indication géographique (IG) pour le poivre de Kampot, le gouvernement se montre optimiste quant à l'obtention du même label pour le sucre de palme de Kampong Speu dans un avenir proche. Le gouvernement royal du Cambodge pousse actuellement pour obtenir cet enregistrement afin de stimuler l’exportation du pays, a souligné Mme Tekreth Kamrang, secrétaire d’Etat au Commerce, lors de la cérémonie officielle d’attribution du statut d’IG au premier produit du Cambodge, le poivre de Kampot, tenue récemment au siège de la Délégation de l’Union européenne (UE) au Cambodge, à Phnom Penh. Une IGP désigne des produits agricoles et des denrées alimentaires dont les caractéristiques sont étroitement liés à une zone géographique, dans laquelle se déroule leur production, leur transformation ou leur transformation. Cette notion reconnue par l’organisation mondiale du commerce, est gérée par une association interprofessionnelle, L’Association pour la Promotion du Poivre de Kampot (KPPA). Le nom ''poivre de Kampot'' ne peut donc être utilisé sans l’accord préalable de cette association qui effectue des contrôles afin de vérifier d’une part l’origine du poivre et d’autre part la conformité de ce dernier avec le cahier des charges. Cette conformité est également contrôlée par la société EcoCert Sa.

Sucre de palme cambodgien. Photographie par Jeremy Andrews (CC)
Sucre de palme cambodgien. Photographie par Jeremy Andrews (CC)
Le poivre cultivé dans la province cambodgienne de Kampot, reconnu comme ''poivre de Kampot'', a été enregistré en tant qu’un produit d’IG, protégé dans les pays de l’UE en février dernier. Le sucre de palme de la province de Kampong Speu, reconnu sur le plan national pour ses qualités uniques pourrait obtenir, selon l’ambassadeur de l’UE au Cambodge, George Edgar, le statut d’IG dans un proche avenir. La demande de sucre de palme biologique, en particulier de cette province, sur les marchés locaux et internationaux, est en constante augmentation selon Sam Saroeun, président de l’Association de promotion du sucre de palme de Kampong Speu. En 2016, a-t-il indiqué, la communauté a projeté de produire environ 250-260 tonnes de sucre de palme, contre 180 tonnes l’année dernière.
Par Chea Pharith - AKP Phnom Penh, novembre 2016 –

Pays/territoire : Phnom Penh, Cambodia
Enregistrer un commentaire