mercredi 9 novembre 2016

Gouvernement : Pas de riz en plastique au Cambodge

NDLR : En réactions à des rumeurs persistantes et appuyées par la circulation d'une vidéo montrant du riz ''traité'' de façon très peu orthodoxe, le gouvernement a décidé de réagir par voie de presse et a annoncé lancer une enquête pour traduire en justice les auteurs et diffuseurs d'une vidéo montrant la fabrication de grains de plastique similaires à des grains de riz. Le scandale du riz en plastique vise la Chine, plutôt habituée auparavant à ce type de scandales, accusée d'inclure des grains de plastique dans les sacs de riz et de les vendre à l'export depuis 2015. Cette rumeur avait été démentie, puis reprise par des journaux asiatiques, puis démentie à nouveau...Pour l’instant, que ce soit en Chine, ou dans les pays qui auraient reçu ce genre de produit, aucune arrestation, aucune condamnation.

Pan Sorasak, Ministre du Commerce, a rejeté les accusations concernant la présence de riz en plastique au Cambodge, déclarant, sans citer de source, que ''... le problème du riz en plastique avait été créé de toutes pièces pour nuire à la réputation de l’économie cambodgienne. S’adressant à la presse après avoir visité des entrepôts de riz à Phnom Penh le 8 novembre, Pan Sorasak a dit qu’il n’y avait pas de riz en plastique au Cambodge, et que ceux qui avaient créé ce problème voulaient saboter les exportations de riz du Cambodge vers le marché international.

Pas de riz en plastique au Cambodge selon le Ministère du Commerce
Pas de riz en plastique au Cambodge selon le Ministère du Commerce
''...Ils savent bien que nous avons un riz de bonne qualité qui a remporté le prix du meilleur riz du monde  trois années consécutives, et la demande pour notre riz est maintenant élevée sur les marchés nationaux et internationaux. Ils ont donc créé cette fausse rumeur pour polluer la situation et saper la réputation de notre riz parfumé...'', prétend Pan Sorasak.

Actuellement, le ministère travaille avec les autorités compétentes pour trouver les personnes qui sont derrières la vidéo postée et partagée sur les médias sociaux afin de les traduire en justice. Le Département général de l’Inspection de l’import-export et de la répression des fraudes (CAMCONROL) mettra bientôt en service le contrôle mobile de la qualité des produits, a souligné le ministre.
Par C. Nika - AKP - novembre 2016


Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire