mercredi 30 novembre 2016

Environnement - Financement participatif : Sauver l'éléphant Bak Maï

A travers la fondation Airvata, les époux Clais lancent une campagne de crowdfunding pour racheter un éléphant actuellement condamné à mort pour avoir tué son cornac. Les sommes récoltées permettront de racheter l'éléphant, tueur malgré lui, et de le réintégrer dans la réserve créée par la fondation, en compagnie de quelques uns de ses congénères .Alors que la population d'éléphants sauvages est malheureusement sur le point de disparaître, l'occasion de faire un beau geste et de participer à une opération de sauvetage et de préservation. Message de la fondation :  

Bak Maï, un éléphant autrefois très populaire est resté attaché seul pendant deux ans, sans plus interagir avec les hommes. Un jour il s’est échappé, renversant une maison avant de disparaître. Son ancien cornac s’est lancé à sa poursuite et est mort en essayant de l’attraper. Une équipe a été formée pour capturer le pauvre animal rendu fou furieux.

Bak Maï
Après sédation, un clou de 10 centimètres a été trouvé en haut de la trompe de Bak Maï. Son avenir est maintenant très sombre. La famille du cornac demande maintenant que Bak Maï soit abattu tandis que les familles qui en sont propriétaires ne savent plus qu’en faire et n’osent pas s’en approcher. Des gens puissants souhaitent acheter son ivoire et poussent les propriétaires à le laisser mourir de faim.…

Bak Maï
Mais il y a un espoir maintenant ! Nous pouvons lui offrir un nouveau « chez lui » à Ratanakiri dans la forêt de O’Katieng. Permettez-lui de rencontrer la superbe Ikeo, notre premier éléphant femelle, de faire la connaissance de Bokva, la brute sympathique, de Kamsen, le philosophe glouton et de tous leurs cornacs indigènes. Aidez-nous à offrir une nouvelle vie à Bak Maï ! Nous avons maintenant besoin de votre aide pour emmener Bak Maï vers son nouveau foyer, ses nouveaux amis.


Pays/territoire : Mondulkiri Province, Cambodia
Enregistrer un commentaire