mercredi 30 novembre 2016

Circulation : Le Ministère de l'Intérieur tire la sonnette d'alarme

Lors du lancement d'un projet de déminage à Banan, dans la province de Battambang, le Vice-Premier Ministre SE Kheng Samdech Kralahom a appelé à plus de sensibilisation sur les accidents de la route et à plus de précautions, en particulier aux endroits ou ceux-ci sont les plus fréquents. A Battambang, le district de Mong Russey est particulièrement touché et le ministre annonce une série d’événements et de mesures sur site visant à aider à la réduction des accidents.

Nombre d'accidents mortels en baisse mais le gouvernement veut faire mieux
Pour les dix premiers mois de l'année, le nombre de morts sur les routes du royaume est passé d'environ 1400 contre 1600 l'année dernière sur la même période. La route est responsable de plus de morts que les mines et le Sida, a précisé le ministre. Quand aux nombre d'accidents non-mortels, ceux-ci sont en baisse, 500 de moins que l'année dernière, mais le ministre souhaite que cela diminue encore et promet d'en faire un objectif prioritaire du gouvernement.

L'erreur humaine est la principale cause des accidents de la circulation et, les jeunes motocyclistes alimentent le plus grand nombre de décès sur les routes du pays, les jeunes âgés de 15 à 34 ans représentent 60% du nombre total de morts sur les routes en 2016, alors que les motocyclistes représentent 73% de l'ensemble des décès alors que les piétons comptent pour 10%. La tranche horaire la plus dangereuse sur les routes du royaume se situe entre 18 et 20 heures. Parmi les facteurs principaux des accidents mortels : les excès de vitesse, la conduite en état d'ébriété, les dépassements dangereux, les manque de respect du code de la route et la négligence... 
Par Mam Chan Dara Soleil -AKP

Pays/territoire : Krong Battambang, Cambodia
Enregistrer un commentaire