mercredi 23 novembre 2016

Cambodge : Nuon Chea et Khieu Samphân condamnés à la prison à vie

Deux anciens hauts dirigeants khmers rouges, Nuon Chea et Khieu Samphân, ont vu leur condamnation à la prison à perpétuité confirmée en appel mercredi. Ils étaient poursuivis par le tribunal spécial de Phnom Penh pour crimes contre l'humanité commis entre 1975 et 1979. Les deux hommes, âgés respectivement de 90 et 85 ans, avaient écopé d'une peine à perpétuité en août 2014 pour crimes contre l'humanité à la suite des poursuites menées par les CETC (Chambres extraordinaires au sein des tribunaux cambodgiens). 

Nuon Chea
Nuon Chea
Les deux dirigeants avaient déclaré ignorer les atrocités commises entre 1975 et 1979. Quatre années durant lesquelles deux millions de Cambodgiens, soit un quart de la population, sont morts d'épuisement, de famine, et d'exécutions. Lors de l'énoncé du verdict, le juge Kong Srim a maintenu que les deux hommes, membres du premier cercle de Pol Pot, avaient marqué le tribunal par leur "...manque complet de considération et d'empathie pour le sort du peuple cambodgien..." et souligné que l'étendue de leurs crimes était "...considérable...". Nuon Chea, l'idéologue du régime, et Khieu Samphân, le chef de l'État de l'ex-"Kampuchéa démocratique", ont écouté la lecture du verdict sans broncher.  

Khieu Samphan
Khieu Samphân
Les deux hommes sont également jugés dans le cadre d'un deuxième procès consacré au génocide des minorités, aux mariages forcés, viols et autres crimes perpétrés dans les camps de travail. Des milliers de charniers ont été découverts après la chute des Khmers rouges. Le deuxième procès doit s'achever en 2016. Le verdict est attendu fin 2017.


Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire