mercredi 9 novembre 2016

Cambodge : Le Quai d'Orsay appelle les Français à la prudence

Cambodge, Philippines, Arménie et Mexique : le Ministère des Affaires Etrangères (MAE) met à jour ses recommandations aux voyageurs en ajoutant ces quatre destinations qu'il estime en proie à des tensions sociales voire à des conflits armés ou des enlèvements pour certaines d'entre elles. Le Quai d'Orsay appelle donc les ressortissants français à la prudence en se trompant un peu, concernant le Cambodge, sur les dates du Festival des Eaux...

Cambodge
''...Du 14 au 20 novembre prochains aura lieu la fête annuelle des eaux à Phnom Penh. Il s'agit de la fête la plus importante au Cambodge après celle du nouvel an khmer. Cette célébration survient traditionnellement à la pleine lune fin octobre ou début novembre. Om Touk, en khmer, commémore une victoire navale remportée au douzième siècle par le roi Jayavarman VII. ''...Des vols, avec ou sans violence, sont susceptibles de se produire...'', détaille le ministère des Affaires étrangères. Il est par ailleurs fortement recommandé de se tenir à l'écart de toute manifestation...", indique le MAE.


Festival des Eaux à Phnom Penh
Festival des Eaux à Phnom Penh
Philippines
Le Quai d'Orsay "craint une possible recrudescence de la pratique des enlèvements crapuleux aux Philippines. Il est recommandé aux ressortissants français se rendant dans ce pays (...) de rester attentifs aux consignes de sécurité données par les autorités locales et l’ambassade, et d'éviter (...) de se rendre dans les zones déconseillées" .

Mexique
"D’importants mouvements sociaux risquent de paralyser la plupart des axes routiers de l’Etat de Veracruz et d’y perturber fortement la circulation pendant tout le mois de novembre 2016", rapporte le Quai d'Orsay dans une dernière minute sur son site Conseils aux voyageurs.

Arménie
Les forces arméniennes et azerbaïdjanaises se sont affrontées entre le 2 et 5 avril dernier dans le Haut-Karabagh, revendiqué par les deux pays. Une trêve a été proclamée le 5 avril mais la situation reste très tendue. Cette zone est "plus que jamais dangereuse" selon le Quai d'Orsay qui "déconseill[e] formellement de s'y rendre".

"De manière générale, les abords immédiats de toutes les zones frontalières avec l’Azerbaïdjan, à l’est et au sud-ouest (Nakhitchevan), sont fortement déconseillés à l’heure actuelle." Afin de rallier Tbilissi (Géorgie) depuis Erevan (Arménie) par la route M16 qui traverse Dilijan, Ijevan et Noyemberian dans la région du Tavoush, "il est fortement recommandé (...) d'emprunter la déviation à hauteur du village de Voskepar afin d'éviter la portion de route la plus exposée au risque de tirs", détaille le MAE.


Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire