mercredi 26 octobre 2016

ONG - Documentaire Photographique : Enfants défavorisés de Boeng Trabek

A l'occasion de sa visite dans le royaume pour mettre en route son ONG United for Cambodian Children's, Kattia Huy s'est rendue avec Ermine Norodom, présidente de l'ONG qui porte son nom et qui gère un programme d'aide aux enfants et familles ''Shanty Town Spirit'', dans le bidonville de Boeng Trabek à Phnom Penh.

Enfant jouant prés d'un étang - dépotoir créé par les eaux usées et l'accumulation des ordures ménagères
Enfant jouant prés d'un étang - dépotoir créé par les eaux usées et l'accumulation des ordures ménagères
Kattia Huy avec deux enfants du bidonville
Selon Kattia : ''...Ces enfant ont le droit d'aller à l'école... ils ont le droit de s'exprimer. C'est important de pouvoir parler, ils ont le droit d'être soignés, ils ont le droit à une famille. Les mêmes droits pour les garçons et les filles. Ils ont le droit de bien boire et de bien manger. Ils ont le droit à la protection et à un toit. On ne réalise plus la chance qu'on a ! Ils ont le droit de rire, de jouer, de s'amuser. Dans notre pays qui est la France on se rend compte qu'on a de la chance, nos droits enfants sont respectés ... C'est pourquoi je demande un peu de chaleur et un peu de gentillesse envers ces enfants pauvres qui habitent dans les bidonvilles de Phnom-Penh.

Kattia Huy écoutant les enfants parler de leur vie dans le bidonville
Kattia Huy écoutant les enfants parler de leur vie dans le bidonville
''...Pour chaque enfant, je souhaite trouver un parrain...'', explique Kattia
Deux enfants vivant près des immondices et de l'eau croupie


Pays/territoire : Phnom Penh, Cambodia