mardi 18 octobre 2016

Livre - 2016 : Rizières sous la lune de Loic Barrière

Note de l'éditeur :
À la fin du XIXe siècle, une riche Américaine, Miss Bennett, part en exploration au Cambodge. Accompagnée d’une jeune interprète, Tevy, de l’aventurier belge Valbelle et du moine défroqué Chamrœun, elle souhaite photographier les trésors encore jamais vus de l’art khmer dans les temples d’Angkor. Le climat politique est instable : sous la menace des canonnières, la France a imposé des réformes brutales au roi Norodom. Celui-ci, fin stratège, a fait mine de s’incliner mais soutient dans le plus grand secret la guerre contre les Français préparée par son frère, Si Votha. Le voyage va mener l’expédition vers ce prince rebelle dans le sanctuaire secret du temple aux Mille Lotus. Là, les rêves d’aventures seront durement confrontés aux réalités de la guerre et Tevy va être amenée à jouer les messagères entre les deux frères. Elle sera envoyée au palais royal où elle partagera le quotidien des danseuses sacrées. S’interrogeant sur son passé et sur le mystère de sa naissance, Tevy comprend peu à peu que sa rencontre avec Chamrœun et Valbelle ne doit rien au hasard... 



Entre intrigues de cour, batailles fratricides et histoire d’amour sulfureuse, Loïc Barrière nous propose un roman d’aventure aux multiples péripéties avec en toile de fond l’histoire du Cambodge du XIXe siècle. Dans le Cambodge de la fin du xixe siècle, Tevy, jeune interprète khmère, accompagne Miss Benett, photographe américaine dans les temples d’Angkor. Participent aussi à l’expédition, le mystérieux Chamroeun, ancien moine qui a grandi à l’ombre d’Angkor et dont Tévy est amoureuse et un aventurier belge, Valbelle, homme violent qui vit en Indochine depuis très longtemps. Ce voyage commence dans un climat politique lourd. Sous la menace des canonnières, la France a imposé des réformes brutales au roi Norodom. Ce dernier fait semblant de plier mais soutient, dans le plus grand secret, la guerre anti-française que prépare son frère, Si Votha, ce prince rebelle qui se terre dans le Temple aux Mille Lotus, au coeur de la jungle. Visitant pour la première fois le temple d’Angkor Vat, Tevy a une impression de déjà-vu, comme si elle retournait dans des lieux qu’elle avait explorés autrefois. Ce sentiment se renforcera alors que le groupe progressera dans les rizières et dans la jungle. Quand le groupe pénètre dans le sanctuaire secret, Tevy découvre que Chamroeun est le bras droit du prince rebelle. Avec la guerre, la jeune fille est amenée à jouer les messagères de Si Votha auprès de Norodom. Elle est envoyée au Palais royal où elle vit parmi les danseuses sacrées. S’interrogeant sur son passé et sur le mystère de sa naissance, Tevy comprend peu à peu que sa rencontre avec Chamroeun et Valbelle ne doit rien au hasard. 

A propos de l'auteur
Loïc Barrière est né à Rouen en 1967. Après un premier voyage au Maroc et la rencontre avec des camarades de classe originaires d’Algérie, il décide à l’adolescence d’apprendre l’arabe. Tout en écrivant ses premiers textes, il découvre notamment l’oeuvre de Mohamed Choukri, Rachid Mimouni et Rabah Belamri. Plus tard, il s’enthousiasmera pour l’oeuvre de la romancière Duong Thu Hong. En 1998, il publie Le voyage clandestin, au Seuil, premier roman écrit en français sur les immigrés clandestins. Puis paraît Quelques mots d’arabe, (Éditions du Seuil, 2004) et en 2008, Le Choeur des enfants khmers, roman qui raconte la découverte du Cambodge pour des Khmers nés ou ayant grandi en France (Éditions du Seuil). Ce travail effectué sur le Cambodge a amené Loïc Barrière à s’intéresser à l’histoire des relations entre la France et les pays de l’ex-Indochine. Journaliste à Radio Orient depuis 1991, il y dirige la rédaction francophone de Radio Orient et anime des émissions littéraires et politiques.