vendredi 16 septembre 2016

Réaction du CDHC contre la déclaration commune de 36 pays sur la situation des droits de l’Homme au Cambodge

NDLR : Cette déclaration fait suite à la publication ce mercredi d'une déclaration commune de l'ONU, appuyée par 36 pays, à travers laquelle le gouvernement était fortement incité à respecter les droits de l'homme et les libertés fondamentales. A cette déclaration lue haut et fort par Keith Harper, l’ambassadeur américain au sein du conseil des droits de l'homme à l'ONU, Phay Siphan, porte-parole du gouvernement avait rétorqué que le respect des libertés fondamentales était un acquis à la condition que cela ne mène pas au chaos social...

La réaction du gouvernement :
Le Comité des droits de l’Homme au Cambodge (CDHC) a réagi contre la déclaration commune de 36 pays rendue publique le 14 septembre 2016 au sujet de la question des droits de l’Homme et l’actuelle situation politique au Cambodge. Keo Remy, président du CDHC et secrétaire d’Etat au Conseil des ministres a déclaré que : ''...ces pays ne comprennent pas clairement la situation réelle au Cambodge. Le Cambodge est un Etat indépendant et souverain, le pays est actuellement en paix, connait une stabilité sociale et politique, les libertés de déplacement  et d’expression sont respectées, le Cambodge organisera bientôt les élections des conseils communaux comme prévu...''

Keo Remy, président du CDHC et secrétaire d’Etat au Conseil des ministres
Keo Remy, président du CDHC et secrétaire d’Etat au Conseil des ministres. Photographie AKP
''...Les 36 pays devraient se préoccuper des questions liées aux droits de l’Homme au Moyen-Orient qui fait maintenant face à l’instabilité sociale et à des guerres civiles...'', a-t-il ajouté. 

La déclaration commune des 36 pays, dont l’Albanie, l’Australie, le Canada, le Japon, la Macédoine, la Norvège, la Suisse, les 28 Etats membres de l’UE et les Etats-Unis a été rendu publique à Genève, en Suisse.
Par C. Nika - AKP Phnom Penh, septembre 2016 –

Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire