samedi 13 août 2016

Cambodge : Le royaume veut recycler le bambou

Alors que la réputation des Japonais n'est plus à faire dans le domaine de la fabrication d'objets et d'ustensiles en bambou, le gouvernement vient de demander au Japon d'envoyer des spécialistes afin de partager leur expérience en matière de recyclage du bambou, pour le marché local, mais aussi pour l'export. 

Une des utilisations traditionnelles du bambou pour la cuisine au Cambodge. Photographie  Matthew Klein (CC)
La requête a été effectuée par le ministre du Commerce S.E. Pan Sorasak auprès de M. Koji Okamura, Président des Jeunes Entrepreneurs du Japon (YEJ), au bureau du ministère la semaine dernière. Si le Cambodge utilise beaucoup de bambou pour la construction, en particulier pour les échafaudages, cette plante qui allie robustesse et flexibilité est aussi utilisée pour la fabrication de charrettes, de cabanes, d'instruments de musique, et fait aussi l'objet d'une étude pour la fabrication d'habitations par une ONG. Le bambou est aussi utilisé pour la cuisine, les bâtons de riz gluants, et parfois pour faire du feu.

Instruments khmers en bambou. Photographie par Alan Morgan (CC)
Toutefois, en raison de son abondance, le ministre estime qu'il y a encore un gros potentiel pour l'utilisation des bambous usagés, en particulier ceux issus de la construction. M. Koji Okamura a remercié le ministre et indiqué qu'il prêterait une attention toute particulière à sa demande. Pan Sorasak a également demandé au Président des Jeunes Entrepreneurs du Japon d'étudier la possibilité de créer l'usine au Cambodge  afin de créer rapidement des emplois.
AKP Phnom Penh, le 12 Août, 2016 -



Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire