mardi 12 juillet 2016

Réaction du ministre de l’Information sur l’assassinat du Dr Kèm Ley

Le ministre cambodgien de l’Information, Khieu Kanharith, a déclaré hier, durant une conférence de presse, qu’il y avait beaucoup de commentaires et d’analyses sur cet assassinat, mais que beaucoup devraient s'interroger sur qui seraient les réels bénéficiaires de ce crime : ''...Le gouvernement royal a a montré au monde entier que le Cambodge était un pays stable et démocratique, accueillant toutes les opinions, et les critiques contribuant à l’amélioration de la société cambodgienne...'', a souligné Khieu Kanharith, précisant également que le Dr Kèm Ley n’était pas la seule personne à avoir critiqué le gouvernement royal.

Conférence de presse. Photographie AKP
Le ministre a également affirmé que le gouvernement royal ferait de son mieux pour résoudre cette affaire. En outre, il a appelé la population à rester calmer et à laisser les experts et enquêteurs faire leur travail. Âgé de 46 ans, le Dr Kèm Ley, président de l’Organisation de développement social, une ONG locale, a été assassiné le 10 juillet 2016 à 8h50 dans une station-service Caltex située dans le quartier du Tonlé Bassac, à Phnom Penh.
Article en khmer par Hun Yuthkun
Article en français par C. Nika -AKP Phnom Penh, juillet 2016 – 
Pays/territoire : Phnom Penh 12000, Cambodia
Enregistrer un commentaire