mercredi 8 juin 2016

Stung Treng : Vers une frontière de palmiers avec le Laos

Dix mille palmiers seront plantés le long des 224 km de la frontière de la province de Stung Treng avec le Laos au cours des cinq prochaines années afin de créer une barrière naturelle reflétant l'identité cambodgienne, ont déclaré mardi les responsables provinciaux de Stung Treng. La plantation de graines le long des trente premiers kilomètres a commencé lundi, a déclaré Minh Sidchay, directeur du département du développement rural à Stung Treng.

Palmiers du Cambodge. Photographie par ND Struppler (CC)
''...Environ cinquante kilomètres de frontière seront plantés chaque année jusqu'à ce que les dix mille palmiers soient plantés. Ceci est la première étape pour aussi  inciter les gens à planter des palmiers. Nous essayons de planter ces palmiers le long de la frontière étape par étape pour achever rapidement cette frontière naturelle entre Stung Treng et le Laos. Les palmiers font partie de l'identité et et l'âme khmère...c'est aussi un arbre robuste...voilà pourquoi nous l'avons choisi...", a ajouté M. Sidchay 

Le coût de l'opération s’élève à 500 dollars US seulement, prix des semences et de leur transport depuis Kampong Speu. Quant à la main d'oeuvre, aucun coût, les fonctionnaires provinciaux et des bénévoles ont été mis à contribution pour cette première tranche.


Pays/territoire : Stung Treng, Cambodia
Enregistrer un commentaire