jeudi 16 juin 2016

Santé - Services : Les soins à domicile à Phnom Penh

Projet innovant à Phnom Penh avec la création d'un centre d'interventions et de soins à domicile. Derrière cette entreprise médicale, Pierre Legros, biologiste installé au Cambodge depuis plus de 25 ans, fin connaisseur des problèmes de santé en Asie du Sud-est, et particulièrement des carences hospitalières en matière d'urgences et de suivi médical dans le royaume. Pierre Legros explique :

Vous avez décidé de lancer un projet innovant à Phnom Penh, pouvez-vous nous en dire quelques mots ? Quels sont les types de services que vous proposez actuellement ?
Actuellement, je propose quatre services bien distinctifs : La première activité consiste à proposer des formations au premiers secours et à la réanimation pour toutes les personnes qui travaillent dans les hôtels, les centres commerciaux, dans les écoles ou tous types de collectivité qui sont susceptibles d’avoir des gens qui ont des problèmes médicaux.

la deuxième activité propose des soins infirmiers à domicile : Si une personne est malade et a besoin d'une piqûre ou un pansement et qu'elle ne veut pas se rendre à l’hôpital pour diverses raisons (distance, trajet, manque de temps, de motivation), elle nous appelle et nous envoyons une infirmière qualifiée pour traiter son problème.

Pierre Legros, fondateur de Medical Solutions
La troisième activité est l’hospitalisation à domicile. Ce service s'adresse à des personnes qui ont une maladie chronique comme certaines personnes âgées ou handicapées, et qui ont besoin d’un soin particulier à domicile. Ces personnes n’auront peut-être pas envie de rester à l’hôpital car cela les désocialise, ils n’ont pas envie d’être loin de la famille et de payer un soin parfois trop coûteux.

La quatrième activité est le SOS. C’est l’équivalent de 911 en Amérique, pour les soins médicaux.

Quelles sont les carences que vous avez constatées et qui vous ont amené à proposer ce type de service  au Cambodge ? 
Je lance ce service pour trois raisons : Ce service s'adresse à des des personnes qui n’ont pas besoin d’aller à l’hôpital. L’hôpital est très coûteux et les cambodgiens n’ont pas toujours les moyens de se payer un soin parfois très médiocre. Les soins médicaux de bonne qualité, se trouvent dans des hôpitaux proposant des tarifs assez élevés.

Il n’y a rien au Cambodge, pour le moment, concernant ce type de prestation de santé. C’est encore une niche commerciale.

Ce système est très utilisé en France et dans les pays avancés pour éviter les longs séjours dans les hôpitaux. Ce service à domicile est très courant pour les patients qui ont des maladies chroniques. De plus, au Cambodge, aussi bien qu’en Asie, il y a une population âgée qui augmente, et qui manifeste un réel besoin pour ce type de service. Aussi, ces dernières années, j’ai pu constater une augmentation des expatriés qui sont à la recherche de ce service.

Et pour moi, quand tu mets un patient à domicile, tu ne le coupe pas de sa famille. Les seniors peuvent rester en contact avec leurs enfants et petits enfants, c'est important.

Quelles sont les autres raisons qui vous ont amené à proposer ce type de services ? 
Je suis arrivé ici il y a 26 ans et j’avais travaillé dans des hôpitaux assez ''catastrophiques'', et c’est souvent encore le cas aujourd’hui ! J’aimerais proposer ce service qui n’est pas très coûteux et très efficace.

Existe-t-il ce type de prestation à Phnom Penh, même embryonnaire ? 
Il y a une entreprise privée qui essaye de mettre ça en place mais le problème est que cela prend énormément de travail, d’organisation, de suivi et, tout doit être établi en respectant les protocoles de santé. Cela demande du travail administratif, technique et logistique pour pouvoir suivre un patient sur du long terme. Pour obtenir un service de qualité et efficace, cela demande vraiment beaucoup de travail.

A quel type de clientèle souhaitez-vous vous adresser ? 
Au départ je veux m’adresser aux Cambodgiens. La population cible sera la population qui aura les moyens de payer ce service. Nous travaillons avec des infirmiers expatriés et du personnel qualifié. Il y a donc un coût. La population cible sera : la classe moyenne, les gens aisés, et également les expatriés car il y a une réelle demande pour cette dernière catégorie.

Quels sont les investissements du projet global, en matériel, en ressources humaines ?
L’idée est de monter une entreprise de services afin, aussi, de limiter l’investissement. L’investissement matériel et financier n’est pas énorme dans le cas des soins infirmiers qui sont surtout du service. Mais si nous voulons travailler l’hospitalisation à domicile, c’est à ce moment que la demande en investissement deviendra beaucoup plus importante car il faudra investir dans des machines. Et quand ce service sera bien mis en place, il faudra y ajouter également le soin palliatif.

La problématique en ressource humaine a été de trouver du personnel qualifié et compétent. J’ai voulu dans un premier temps ne travailler qu'avec du personnel expatrié, tant pour les médecins que pour les infirmiers. Dans un deuxiéme temps, nous intégrerons du personnel local et les formerons intra muros. 

Donnez-nous plus de détails sur les types de prestations, accompagnement, urgences ? 
Le service d’urgence reste pour le moment un projet mais, quand nous monterons cette structure de type SOS médecin, nous y apporterons un soin et une organisation tout particuliers.

A quel moment serez-vous totalement opérationnel ? 
Nous serons opérationnels quand j'aurai toutes les compétences autour de moi. Pour l’instant j’ai quelques collaborateurs et j’attends mon équipe d'infirmiers dans la semaine qui vient. Dans moins de deux mois, j’aurai une équipe médicale.

Comment vous contacter ?
S'il s'agit d'un soin d’infirmier très simple, il suffit de me contacter, nous prenons un rendez-vous et envoyons les infirmiers sur place. Si c’est de l’hospitalisation à domicile, il faut que mon équipe se rende chez le patient et lui fasse remplir un formulaire, nous prendrons le maximum d’informations sur le patient et lui proposeront la meilleure prestation possible.

Contact :

Numéro 7B, rue.81 (Coin rue.109 / près du Wat Koh), Phnom Penh 12209

Téléphone : 095 981 832




Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire