vendredi 24 juin 2016

Santé : Attention au scolopendre

Courant dans toutes les contrées d'Asie du Sud-est et les régions tropicales en général, le scolopendre est un arthropode de la famille des Scolopendridae.  Il existe de nombreuses espèces différentes pouvant dépasser trente centimètres. C'est un animal brun rougeâtre possédant un corps allongé et plat, composé de segments qui portent chacun une paire de longues pattes et un appareil qui inocule du venin et qui s’articule, formant ainsi une paire de tenaille acérée.

Scolopendre à Virachey. Photographie par Patrick Randall (CC)
Scolopendre à Virachey. Photographie par Patrick Randall (CC)
Mœurs 
Les scolopendres sont des animaux assez agressifs si on les approche. Ils affectionnent les lieux sombres, humides et chauds et se faufilent volontiers dans les maisons. Ils quittent leur abri  la nuit pour chasser et se nourrissent d’insectes et d’autres anthropodes plus petits. Les plus gros spécimens n’hésitent pas à s’attaquer à de petits mammifères tels souris et lézards. Les scolopendres peuvent vivre cinq ou six ans.

Morsures et venin
L’animal ne mord que lorsqu’il se sent menacé. La morsure est généralement très douloureuse mais, dans la très grande majorité des cas, elle n'est pas mortelle. Les morsures mortelles surviennent parfois chez les très jeunes enfants mordus à des endroits sensibles comme le cou ou la tête, et les individus présentant une allergie sévère au venin.

Les symptômes
Les signes sont : des rougeurs avec parfois un œdème, des troubles de la sensibilité, des vomissements, de la fièvre, des maux de tête voire un pouls irrégulier.

Que faire en cas de morsure ?
Nettoyer avec de l’eau et du savon et utiliser un antiseptique. Si la morsure concerne un enfant ou une personne ayant des antécédents d’allergie, si des symptômes sévères apparaissent ou si la douleur persiste au delà de douze heures, mieux vaut consulter un médecin.

Prévention
Il existe bien entendu des insecticides et répulsifs. Cependant, quelques moyens de préventions naturels permettent d’éviter les contacts rapprochés avec les scolopendres :
• Nettoyer les alentours de votre maison, enlevez feuilles et végétation en décomposition afin d’améliorer la ventilation.
• Laisser sécher le sol entre deux arrosages. 
• Obturer les fentes et orifices dans les murs de fondation, autour des fenêtres et des portes en particulier avant la saison humide.
• Éviter de marcher pieds nus dans les feuilles. 
• Toujours vérifier vêtements et chaussures avant de les enfiler

Toucher un scolopendre est vivement déconseillé ! S’il vous arrive d’en croiser un, mieux vaut l’éjecter à l’extérieur plutôt que de le tuer. Cet animal constitue un maillon de la chaîne alimentaire et est utile à la fertilité des sols en produisant de l'humus.

Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire