vendredi 3 juin 2016

Prey Speu : Visite du ministre des Affaires sociales

Le centre de détention de Prey Speu ne va pas fermer, mais les conditions d'hébergement et de soins seront améliorées, nous avons besoin d'un centre durable et efficace, a indiqué Vong Sauth, le ministre des Affaires sociales lors d'une visite effectuée alors que le premier ministre avait menacé, il y a deux jours, de fermer le centre s'il n'y avait pas d'améliorations dans son fonctionnement.

Prey Speu ne sera pas fermé, le ministre s'engage
à améliorer les conditions d'hébergement
Vong Sauth a tenu à préciser aux journalistes que le centre fonctionnait mais qu'il y avait un effort particulier à entreprendre vers les déficients mentaux. Il y a aussi des problèmes d'hygiène liés à l'absence de système d'évacuation des eaux usées.Enfin, le ministre a souligné les problèmes de budget, indiquant que le coût des repas avait augmenté, passant de 1500 à 5000 riels.

À la fin de 2015 le groupe des droits Licadho avait demandé au gouvernement de fermer le centre après avoir découvert deux cas d'accidents graves, celui d'un malade mental qui s'était noyé dans Prey Speu et le décès d'une femme dans des circonstances toujours non élucidée.








Pays/territoire : Prey Speu, Phnom Penh, Cambodia
Enregistrer un commentaire