mercredi 8 juin 2016

Environnement : WWF lance un signal d'alarme...

Plusieurs espèces animales subissent un déclin spectaculaire dans les plaines de l'Est du Cambodge en raison de la perte d'habitat, de l'aménagements de routes, de l'application insuffisante de la loi et du braconnage, indique le World Wildlife Fund dans un communiqué publié hier.

Lors d'un atelier organisé hier dans le Mondulkiri, le WWF a demandé aux autorités nationales, provinciales, de district, et communautaires de mettre davantage l'accent sur l'application de la loi quand cela est nécessaire.''...Nous sommes toujours confrontés à d'énormes problèmes pour lutter contre la perte de biodiversité dans le royaume''..., a déclaré Moul Phath, directeur du WWF pour la région des plaines de l'Est. Toutefois, le WWF était incapable de fournir des chiffres pour appuyer sa déclaration.

Photographie par Aaron Fellmeth (CC)
Le directeur national de Wildlife Conservation Society, Ross Sinclair, a déclaré aussi que les espèces en déclin incluaient les porcs et les bantengs sauvages, mais aussi d'autres espèces en raison de l'usage généralisé et de plus en plus fréquent des pièges de type collet, qui tuent indistinctement les animaux. Les Cambodgiens utilisent cette méthode pour chasser les singes, les cerfs, les sambar, les porcs, les muntjacs et plusieurs types de reptiles et d'oiseaux.

Le WWF et WCS déclarent qu'il n'y a pas assez de gardes pour défendre les aires protégées, et encore moins les forêts de manière plus générale. Sao Sopheap, porte-parole du Ministère de l'environnement  a reconnu que le gouvernement faisait de son mieux mais ne disposait que d'un budget limité. En clair, gouvernement et ONG ont du mal à faire face au déclin des espèces, pour des raisons largement et déjà détaillées. Connaissant les budgets alloués, en particulier au WWF pour la conservation des espèces, on serait en droit de se demander quelles mesures drastiques ont été prises sur le terrain en urgence par cette ONG pour enrayer ce déclin et, jusqu'à quand WWF restera cantonné dans ses bureaux climatisés pour pondre des rapports de milliers de pages toute l'année, et en particulier à l'approche des dépôts de projets et demandes de financement ?


Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire