lundi 13 juin 2016

Photographie : Sur le Grand Lac

Quelques scènes de la vie quotidienne sur le lac Tonle Sap pendant la saison des pêches. Série proposée par le photographe Juan Antonio F. Segal.

Sur le Grand Lac par Juan Antonio F. Segal (CC)
Sur le Grand Lac par Juan Antonio F. Segal (CC)
Le Tonlé Sap (en khmer : បឹងទន្លេសាប, Boeung Tonlé Sap) est un système hydrologique combinant lac et rivière portant ce même nom. Le lac est le plus grand lac d'eau douce d'Asie du Sud-Est et un site de première importance du point de vue économique et écologique, reconnu en tant que réserve de biosphère par l'Unesco en 19971. Le lac est situé en plein centre du Cambodge, avec une orientation nord-ouest sud-est. 

Sur le Grand Lac par Juan Antonio F. Segal (CC)
Sur le Grand Lac par Juan Antonio F. Segal (CC)
Le régime d'écoulement alternatif de la rivière Tonlé Sap est celui d'un cours d'eau sans source hydrographique ce qui est très rare : selon la saison, elle coule du lac vers le Mékong (nord-ouest vers sud-est en saison sèche de novembre à mai) ou du Mékong, alors en crue, vers le lac (sud-est vers nord-ouest saison de fonte des neiges himalayennes et des pluies de mousson de mai à novembre), le lac servant ainsi de déversoir au trop-plein des eaux en période de hautes eaux et de réservoir en période de basses eaux. 

Sur le Grand Lac par Juan Antonio F. Segal (CC)
Sur le Grand Lac par Juan Antonio F. Segal (CC)
Ce lac est donc une protection naturelle, agissant comme une valve de sécurité, quoique parfois insuffisante, contre les inondations du Mékong. On appelle « retournements des eaux » les périodes où le cours de la rivière Tonlé Sap s'inverse, une fois par an dans chaque sens (mai et novembre). La Fête des Eaux (Bon Om Touk en khmer) en novembre se situe à l'une de ces deux périodes annuelles. Symboliquement le roi donne l'ordre à la rivière de couler dans l'autre sens.

Sur le Grand Lac par Juan Antonio F. Segal (CC)
Sur le Grand Lac par Juan Antonio F. Segal (CC)
La superficie du lac pendant la saison sèche (février à mai), est d'environ 2 700 km2 pour une profondeur d'environ un mètre, elle se voit quasiment multipliée par six quand arrive la saison des pluies de mousson concomitante à son début avec la fonte des neiges. On estime que la surface du lac peut alors atteindre 16 000 km2 et sa profondeur neuf mètres, noyant rizières et forêts. En volume, cela représente une multiplication par un facteur 70.

Sur le Grand Lac par Juan Antonio F. Segal (CC)
Sur le Grand Lac par Juan Antonio F. Segal (CC)
Lors de sa crue, le lac envahit les forêts et les champs avoisinants. L'écosystème du Tonlé Sap est donc reconnu comme un écosystème de forêt inondée. L'inondation saisonnière crée un milieu idéal pour la reproduction des poissons, si bien que quelque 300 espèces y sont répertoriées. Une véritable providence pour les trois millions de Cambodgiens vivant dans la région. Le Tonlé Sap est en effet une des zones de pêche d'eau douce les plus productives du monde, fournissant plus de 75 % du volume annuel de pêche en eau douce du pays et 60 % de l'apport en protéines de la population cambodgienne.

Sur le Grand Lac par Juan Antonio F. Segal (CC)
Sur le Grand Lac par Juan Antonio F. Segal (CC)
À la fin de la saison des pluies, la rivière coule de nouveau vers le Mékong et certains poissons peuvent suivre ce courant, certains remontent ensuite le courant du fleuve, parfois jusqu'en Chine. Le lac et ses poissons permettant aussi le refuge d'une quinzaine d'espèces de grands oiseaux en voie d'extinction .Les eaux descendantes laissent de riches dépôts nutritifs de sédiment dans la région, ce qui en fait une terre propice à l'agriculture pour le reste de l'année.


Pays/territoire : Tonlé Sap, Cambodia
Enregistrer un commentaire