mercredi 22 juin 2016

Chine - Festival de Yulin : Malgré les protestations, massacre et consommation de chiens ont bien lieu

Malgré les protestations venant du monde entier, le festival de la viande de chien de Yulin a débuté ce mardi comme chaque année dans la région autonome Zhuang du Guangxi, dans le sud de la Chine.C’est ainsi que certains Chinois célèbrent l’arrivée du solstice d’été, aux alentours du 21 juin. Jusqu’à quarante mille chiens y sont massacrés, dépecés, vendus en morceaux ou cuisinés et consommés sur place.  Les animaux errants, abandonnés ou volés, sont transportés par camion jusqu’à Yulin, entassés par centaines dans des cages de fer minuscules. Une fois sur place, ils sont attrapés avec une lance puis tués à coup de bâtons, saignés et dépecés.A Yulin, il est de coutume de penser que plus la bête a souffert, plus la viande sera savoureuse… 

Transport de chiens vers Yulin
Mais, la manifestation semble diminuer d'ampleur, alors que les autorités locales se sont engagées à empêcher que les chiens soient abattus en public, espérant ainsi tempérer ainsi les protestations des amis des animaux de plus en plus virulents à l'encontre de cette manifestation annuelle. En réponse à la pétition introduite par le législateur hongkongais Michael Tien Puk-sun, qui demande l'arrêt du festival, le gouvernement local s'est engagé à interdire l'abattage de chiens en public et à contrôler les certificats sanitaires des chiens qui arrivent à Yulin. L'hygiène alimentaire et le problème des chiens de compagnie dérobés à leur propriétaire pour être revendus à Yulin font partie des objections principales à l'organisation du festival. Toutefois, les autorités de la province ne semblent pas s'émouvoir du sort des animaux et n'envisagent pas de renoncer à cette tradition.

Li Tingsheng, responsable du département de la communication du gouvernement local, a indiqué que la viande de chien était un choix alimentaire valable, et non une mauvaise habitude comme le prétendent certains activistes : ''...Nous avons pris des mesures en réponse aux préoccupations du public concernant la sécurité sanitaire de la viande et la protection des animaux de compagnie...'', explique Li, qui ne manque pas de préciser qu'il n'y a pas d'obstacle juridique à la consommation de viande de chien.

Les résultats d'un sondage mené récemment par Horizon, une société chinoise, laissent apparaître que plus de la moitié de la population chinoise désire que le gouvernement local interdise la tenue du festival, affirmant que celui-ci ternit l'image du pays. Qin Xiaona, directrice de la Capital Animal Welfare Association, estime que « c'est embarrassant pour nous que le monde pense à tort que la cruauté du festival de Yulin fait partie de la culture chinoise ».


Pays/territoire : Guangxi, China
Enregistrer un commentaire