lundi 6 juin 2016

Cambodge - Malaisie : Le prédateur Huckle condamné à la prison à vie

Le Britannique Richard Huckle a été condamné lundi à Londres à la prison à vie assortie d’une peine de sûreté de 25 ans pour avoir agressé sexuellement et violé des enfants des quartiers pauvres de Kuala Lumpur, en Malaisie. La police soupçonne Huckle d’avoir commis sa première agression pédophile au Cambodge à l’âge de 19 ans. Il ciblait des enfants pauvres et se préparait à publier un guide à l’intention des pédophiles vantant leur qualité de proies faciles. ''...Les enfants pauvres sont plus faciles à séduire que les enfants des classes moyennes occidentales», y écrit-il notamment. Ce sont des enquêteurs australiens qui ont repéré ses activités lors d’investigations sur un site pédophile. L’enquête a identifié formellement 23 victimes, dont la plus jeune âgée d’à peine plus de six mois.

Le Britannique Richard Huckle 
L’homme de 30 ans, décrit par les enquêteurs comme un prédateur sexuel particulièrement retors et qui se servait de ses activités de bénévole dans une association chrétienne pour s’attaquer à ses victimes, a été reconnu coupable de 22 chefs d’accusations par le tribunal de l’Old Bailey. Huckle a plaidé coupable de 71 agressions sexuelles et viols.  Vendredi, devant le tribunal, son avocat Philip Sapsford avait lu une lettre de repentir dans laquelle Huckle s’est dit «plein de regrets».''...Je me suis complètement trompé quant à l’affection que j’ai reçue de ces enfant...'', affirme-t-il. La police a aussi retrouvé un registre sur lequel il détaillait les abus commis sur 191 victimes. Mais sans images à l’appui, faute d’avoir pu décrypter tout le contenu de l’ordinateur de Huckle, des charges n’ont pu être retenues pour tous. Originaire du Kent (sud-est de l’Angleterre), Huckle a été arrêté alors qu’il rentrait fêter Noël en famille, avec dans ses bagages un ordinateur et une caméra contenant plus de 20.000 images pédophiles. Le tout soigneusement crypté.

Certaines vidéos montrent des enfants obligés d’en agresser sexuellement d’autres, ou de tenir des pancartes faisant la publicité du site pédophile dont il était l’un des utilisateurs les plus assidus et qui était géré par un travailleur social d’Adélaïde, en Australie.
Source : AFP


Pays/territoire : Malaysia
Enregistrer un commentaire