mardi 3 mai 2016

Véhicules dorénavant interdits devant le temple d'Angkor Wat

La route devant le temple d'Angkor est désormais interdite, afin de préserver l'ordre public et de garantir la sécurité des touristes sur le site archéologique, a indiqué mardi le Premier ministre cambodgien Hun Sen : "A partir d'aujourd'hui, seuls les piétons et les cyclistes ou les camions de pompiers et ambulances seront autorisés à circuler sur cette route qui fait face au temple d'Angkor. Cela vise également à faciliter la circulation, à maintenir l'ordre public, à garantir la sécurité des touristes et à améliorer la beauté de la façade du temple d'Angkor ", a-t-il indiqué sur sa page Facebook.

A- 2
La route devant le temple d'Angkor est désormais interdite
Long Kosal, chef adjoint de la communication de l'Autorité pour la protection du site et l'aménagement de la Région d'Angkor (APSARA), qui gère le site, a indiqué qu'environ 300 mètres de route en face du temple d'Angkor seraient bloqués. Situé dans la province de Siem Reap dans le nord-ouest du Cambodge, le temple d'Angkor, inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 1992, est la destination touristique la plus visitée du royaume. Ce site archéologique a attiré 2,1 millions de touristes étrangers en 2015 qui ont apporté 60 millions de dollars de recettes au site avec la vente des billets, selon les chiffres du gouvernement. Le droit d'entrée sur le site est de 20 dollars par jour pour les étrangers, 40 dollars pour un pass de trois jours et 60 dollars pour un billet valable une semaine.
AKP - Khan Sophirom, mai 2016

Pays/territoire : Krong Siem Reap, Cambodia
Enregistrer un commentaire