mardi 3 mai 2016

Sécheresse : Autorités et associations tentent d'enrayer l'hécatombe

Le ministère de l’Environnement et l’Autorité Tonlé Sap ont, à travers un communiqué de presse conjoint, tenter d'expliquer la mort de quantités importantes de poissons de différentes espèces dans la zone de protection de Boeung Tonlé Chhmar, située dans la commune de Peam Bang, district de Staung, province de Kampong Thom. Selon les experts des deux institutions, jusqu’au 30 avril, plus de 68 tonnes de poissons ont été retrouvées mortes en raison du manque d'eau et de la chaleur excessive. Quantité d'eau insuffisante et pas ou peu d'écoulement mêlés aux augmentations de températures réduisent sévèrement la quantité d’oxygène et provoquent l’asphyxie des poissons.

Étang au bord de l’assèchement. Photo RFA
Il ne s’agit pas du premier cas, indiquent les experts, rappelant qu’environ 89 tonnes de poissons sont mortes en 2014 et 176 tonnes en 2015 à cause des tempêtes qui se produisent normalement à la fin de la saison sèche, entre avril et juin. Le ministère de l’Environnement et l’Autorité de Tonlé Sap, en coopération avec les institutions compétentes, ont pris quelques mesures de prévention en  tentant de recréer et d'assainir l’habitat des poissons en y ajoutant des jacinthes d’eau et de l’eau pompée depuis d'autres réservoirs naturels vers le Boeung Tonlé Chhmar, ceci afin d’augmenter la quantité d’oxygène.

Des centaines d’hectares de forêts ''inondées'' dans les provinces autour du lac Tonlé Sap ont aussi été détruites par le feu, indiquent ces mêmes experts, expliquant que les principales causes sont la négligence des habitants locaux et la pratique de l’agriculture sur brûlis en dehors des zones protégées. Pour contrôler cette situation, le ministère de l’Environnement et l’Autorité de Tonlé Sap ont fait appel à la participation des communautés et autorités locales, des organisations partenaires, en particulier la WCS (Wildlife Conservation Society) pour tenter d'enrayer une situation dramatique qui perdure depuis une dizaine de jours dans cette région.
Par C. Nika - AKP Phnom Penh, mai 2016 –
Pays/territoire : Tonlé Sap, Cambodia
Enregistrer un commentaire