jeudi 19 mai 2016

Santé publique : Nouvelle loi à l'étude pour l'hygiène alimentaire

Avec le nombre d' intoxications alimentaires subissant une hausse inquiétante dans le royaume, le ministère de l'Industrie et de l'Artisanat a dévoilé hier quelques lignes d'un nouveau projet de loi visant à enrayer la distribution de denrées alimentaires de mauvaise qualité ou contaminées dans les marchés et commerces alimentaires. La loi serait applicable à tous les niveaux de la chaîne d'approvisionnement depuis les agriculteurs, les transformateurs, les emballeurs jusqu'aux vendeurs, selon Sat Samy, secrétaire d'Etat au ministère.

Étal de nourriture à Phnom Penh. Photographie par Christophe Gargiulo
Sat Samy a déclaré à la presse que le ministère du Commerce travaillait sans relâche à l'élaboration de cette nouvelle loi qui prévoit aussi d'augmenter les amendes et sanctions contre les contrevenants. Les services du gouvernement ont enregistré environ 1000 cas d'intoxication alimentaire dans tout le pays l'année dernière. Cette année, il y en aurait déjà quelques centaines. Si la tendance se poursuit, les cas risquent d'être bien plus nombreux . Les empoisonnement ont augmenté principalement en raison d'une mauvaise hygiène lors de la manipulation des aliments, d'une cuisson inadéquate ou d'une mauvaise réfrigération.


Pays/territoire : Phnom Penh 12000, Cambodia
Enregistrer un commentaire