vendredi 13 mai 2016

Royauté - Biographie : Anniversaire du Roi Norodom Sihamoni

A l'occasion du 63ème anniversaire de Sa Majesté le Roi Norodom Sihamoni, Cambodge Mag propose, à la demande de ses lecteurs,  une courte biographie du monarque:

Norodom Sihamoni (en khmer: នរោត្តម សីហ មុនី) naît le 14 mai 1953 et deviendra roi du Cambodge le 14 Octobre 2004. Il est le fils aîné de Norodom Sihanouk et de sa seconde épouse Norodom Monineath. Norodom Sihamoni a été ambassadeur du Cambodge à l'UNESCO avant d'être nommé par le Conseil du Trône pour devenir roi après l'abdication du Roi-père, Norodom Sihanouk, en 2004. Avant de monter sur le trône, Norodom Sihamoni était surtout connu pour son travail d'ambassadeur culturel en Europe et comme professeur de danse classique à Paris.

Norodom Sihamoni en  Octobre 2004. Photo AKP - Site Officiel de Sa Majesté
Norodom Sihamoni en  Octobre 2004. Photo AKP - Site Officiel de Sa Majesté
Norodom Sihamoni a quatorze demi-frères et demi-sœurs du coté de son père; son seul frère, un frère cadet, Samdech Norodom Narindrapong, né en 1954, est décédé en 2003. Bien que né à Phnom Penh, Norodom Sihamoni passera les premières années de sa jeunesse en région parisienne. Il fut envoyé à Prague par son père en 1962, où il fréquentera l'école primaire, secondaire et l'Academy of Music Arts. Durant ces années-là, le prince étudiera la danse classique et la musique quasiment sans interruption jusqu'en 1975. Il en sortira diplômé des hautes études artistiques de l’Académie d’art musical. Durant les années 60, alors que le Cambodge connait une des périodes les plus prospères de son histoire, Norodom SIhamoni profitera d'un de ses retours au pays pour devenir à 14 ans, l'acteur vedette du film le Petit Prince, tourné par son père. Pendant les années 1970, lors du coup d'Etat Lon Nol, Norodom Sihamoni continue de vivre en Tchécoslovaquie. 

En 1975, le prince quitte Prague et commence à étudier le cinéma en Corée du Nord, à Pyongyang. En 1976, il rentre au Cambodge, officiellement invité à participer aux commémorations du premier anniversaire de la prise de Phnom Penh par les forces khmères rouges. En fait, c'est un télégramme d'invitation avec une fausse signature de son père et,  une fois arrivé dans la capitale, il sera assigné à résidence au Palais royal avec ses parents et son frère, le prince Narindrapong. Il ne recouvrera la liberté qu’en 1979, à la chute du régime de Pol Pot. En 1981, le prince retourne en France pour enseigner la danse au conservatoire Marius-Petipa. Il fonde aussi sa propre troupe, le Ballet Deva, qui effectue des tournées en France, en Chine et en Corée du Nord ; il devient aussi président de l'Association de Danse Khmère. Le prince vivra en France près de vingt ans, en visitant régulièrement Prague, terre de son enfance et de sa jeunesse. Outre sa langue natale, le Khmer,  le monarque parle aussi couramment le français, le tchèque, l'anglais et le russe.

Norodom Sihamoni. Photo AKP - Site Officiel de Sa Majesté
En 1993, le prince est nommé délégué du Cambodge pour l'UNESCO à Paris. Dans cette fonction, il se fera vite connaitre pour son travail acharné et son dévouement à la culture cambodgienne, et parvient à imposer son pays comme membre du comité exécutif de l'organisation. Auparavant, le prince avait portant refusé d'être nommé ambassadeur du Cambodge en France.

Hun Sen, Norodom Sihamoni et Norodom Ranariddh.  Photo AKP - Site Officiel de Sa Majesté
Le 14 Octobre 2004, Norodom Sihamoni est choisi par un conseil de neuf membres spécial, le Conseil du Trône, un processus de sélection qui sera rapidement mis en place après l'abdication surprise du roi Norodom Sihanouk. Le choix de Sihamoni sera approuvé par le Premier ministre Hun Sen et l'Assemblée nationale à travers son Président, le Prince Norodom Ranariddh (demi-frère du nouveau roi), tous deux membres du Conseil. Norodom Sihamoni sera intronisé et officiellement nommé roi du Cambodge le 29 Octobre 2004. Le roi Sihamoni et ses parents, le roi Père Norodom Sihanouk et la Reine Mère Norodom Monineath demanderont à ce que les cérémonies ne soient pas trop somptueuses pour ne pas choquer la population d'un pays pauvre. Jusqu'à aujourd'hui, Norodom Sihamoni est célibataire et n'a pas d'enfants.

Norodom Sihamoni et ses parents lors de son intronisation en 2004.
Avant d'être couronné roi, son titre royal était: Samdech Krom Khun (khmer: ស្តេ ច ក្រុម ឃុន), l'assimilant au rang de Grand Prince. Alors devenu roi, son titre est : Preah Karuna Preah Bat Samdach Preah Norodom Sihamoni Bâromneath Preah Mohaksat Nai Preah Reacheanachak Kampuchea (en Khmer romanisé) ; ce qui veut dire à peu près : Sa Majesté le Roi Norodom Sihamoni du Royaume du Cambodge. Son nom , Sihamoni, comprend deux morphèmes des prénoms de ses parents, Sihanouk et Monineath.


Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire