lundi 9 mai 2016

Politique - Lundi noir : Huit arrestations dont deux ocidentaux

Ce matin, deux consultants étrangers pour la Licadho et quatre militants des droits fonciers ont été arrêtés alors qu'ils tentaient de se frayer un chemin vers une démonstration prévue pour avoir lieu à  CC1 et CC2 les prisons de Prey Sar. La démonstration, pour laquelle le gouvernement avait publié un communiqué d'avertissement ce samedi,  a été le premier événement "lundi noir" durant lequel les participants étaient vêtus de noir pour appeler à la libération de cinq défenseurs des droits humains détenus depuis une semaine après leur arrestation par l'Unité de lutte contre la corruption.


La police avait organisé des barrages routiers sur le chemin de Prey Sar et à la communauté de Boueng Kak. Deux hommes, le directeur exécutif de l'ONG Sahmakum Teang Tnaut et un directeur adjoint de la LICADHO, faisaient partie d'un groupe qui a été arrêté à environ 2 km de Prey Sar. Ils sont actuellement détenus au Dangkao poste de police du district ainsi que d'un membre de la communauté Borei Keila. Trois membres de la communauté Boeung Kak ont ​​été arrêtés alors qu'ils tentaient de quitter la zone Boeung Kak et sont détenus au poste de police Daun Penh. Mathias Pfeifer et Anna Pettersson, ont été placés en garde à vue au poste de police Dangkor et envoyés au bureau de police de l'immigration en face de l'aéroport international de Phnom Penh.

Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire