lundi 2 mai 2016

Politique : Le Premier ministre met en garde contre les tentatives d'ingérence

A l'occasion du discours prononcé pour la fête du premier mai, à Sihanoukville, le premier ministre Hun  Sèn a mis en garde les pays étrangers qui tenteraient de s'immiscer dans les affaires internes du Cambodge, ceci après des protestations et visites diplomatiques consécutives à l'emprisonnement d'opposants et de militants des droits de l'Homme : "...Les pays étrangers doivent respecter l'indépendance, la souveraineté et l'intégrité territoriale du Cambodge et ne pas s'immiscer dans ses affaires internes car le Cambodge ne l'a jamais fait. Nous venons d'agir contre des anarchistes. Ceux qui violent la loi doivent en assumer toutes les responsabilités...", a-t-il déclaré.

23
Hun  Sèn lors de sa visite à Sihanoukville
Hun  Sèn a violemment critiqué un rapport provenant de députés de l'opposition et présentant le royaume comme plongé dans le chaos, principalement en raison des récentes arrestations d'opposants et de militants des droits de l'Homme. Il a jugé  ce rapport erroné et regrette qu'il ait été adressé mercredi au roi Norodom Sihamoni par 53 députés du Parti du salut national du Cambodge (PSNC). Affirmant que son pays était stable, il a déclaré que "...les gens y vivent heureux parce qu'ils ne commettent pas de fautes. Mais si vous commettez des crimes, vous irez dormir à la prison de Prey Sar...". 

Pays/territoire : Krong Preah Sihanouk, Cambodia
Enregistrer un commentaire