mardi 24 mai 2016

Photographie : Un certain regard sur Battambang - par Isabelle Kirsh

Série assez exceptionnelle proposée par Isabelle Kirsh, réalisée à Battambang, Cambodge. Loin des clichés touristiques, l'artiste a pris soin de choisir des angles parfois inhabituels et propose aussi un travail sur la lumière qui donne un rendu presque gothique à certaines scènes...Un travail assez surprenant mais plutôt réussi.

Un certain regard sur Battambang - par Isabelle Kirsh (CC)
Battambang est une ville de l'Ouest du Cambodge, capitale de la province du même nom, frontalière de la Thaïlande. Seconde ville du pays (population estimée en 2007 à 250 0001 habitants), elle est, depuis plus de 500 ans, le centre commercial principal des provinces occidentales peuplées par un mélange d'ethnies thaïes, laotiennes, chinoises et khmères.

Un certain regard sur Battambang - par Isabelle Kirsh (CC)
Son nom veut dire littéralement "perdre le bâton" en khmer. Si plusieurs significations existent, celle se rapportant à la légende locale de Preah Bat Dambang Kranhoung semble être la plus répandue. Il s'agirait d'un géant devenu roi et qui en voulant combattre un rival lui aurait lancé un gourdin pour le tuer, mais manqua sa cible. Le bâton retomba et forma un ruisseau nommé O Dambang, pour finalement se perdre dans une région reculée qu’un des rois suivants ordonna de nommer « province de Battambang » Aujourd’hui encore, une statue en l’honneur de ce géant trône à l’entrée de la ville.

Un certain regard sur Battambang - par Isabelle Kirsh (CC)
La ville que les Français trouvèrent en 1907 ne ressemblait alors en rien à ce qu’elle est aujourd’hui. Il s’agissait plus d’une agglomération qui s’était développée le long de la rivière, de l’emplacement actuel de la cité jusqu’au Tonlé Sap. La population ne dépassait guère les 100 000 habitants. L’administration coloniale démantela les maisons en bois traditionnelles qui s’étendaient près de la rivière pour les remplacer par des habitations en dur et construisit un centre ville, relié par la route et le rail à Phnom Penh.

Un certain regard sur Battambang - par Isabelle Kirsh (CC)
Comme dans les autres centres urbains de l’Indochine française, les commerçants d’origine chinoise furent encouragés à venir animer le cœur des villes en ouvrant des échoppes et autres petites entreprises. Le Psar Nat, le marché principal, une architecture de style Art déco, de couleur jaune vif, fut inauguré en 1936.

Un certain regard sur Battambang - par Isabelle Kirsh (CC)
Battambang a su conserver une atmosphère provinciale qui lui confère un certain charme. La plupart des bâtiments sont de style colonial ou traditionnel cambodgien. Peu d’immeubles dépassent les trois étages et les voitures cohabitent dans les rues avec les charrettes à traction animale. L’économie locale, surtout à caractère familial est basée sur le bois, les pierres précieuses et les cultures, et cela se ressent sur le caractère de la ville.

Un certain regard sur Battambang - par Isabelle Kirsh (CC)
Un certain regard sur Battambang - par Isabelle Kirsh (CC)
Un certain regard sur Battambang - par Isabelle Kirsh (CC)
Textes : Wiki Commons

Pays/territoire : Krong Battambang, Cambodia
Enregistrer un commentaire