jeudi 19 mai 2016

Le gouvernement désapprouve le rapport de la Licadho sur les prisonniers politiques

Phay Siphan, secrétaire d’Etat et porte-parole du Conseil des ministres, a rejeté un rapport détaillé sur les prisonniers politiques au Cambodge, rendu public le 17 mai par la LICADHO, l'ONG cambodgienne de défense des droits de l’homme.


Il s’agit d’un rapport fictif et sans fondement et d’une campagne exagérée contre les procédures juridiques, a dit Phy Siphan cité par la presse locale. Comme le Premier ministre Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn l'avait dit au président américain, Barack Obama, a-t-il ajouté, le Cambodge n’a aucun prisonnier politique, mais seulement des individus qui ont été emprisonnés pour avoir transgressé la loi.

Ce que la  Licadho a fait est au-delà de son partenariat et de sa compétence en tant qu’organisation non gouvernementale, a souligné le porte-parole.
Par C. Nika - AKP Phnom Penh, mai 2016 –
Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire