mercredi 18 mai 2016

Gay et transgenres du royaume veulent pouvoir se marier

Gay et transgenres ont appelé hier le gouvernement à légaliser le mariage entre personnes du même sexe et à changer les cartes d'identité pour refléter leur véritable identité, revendication faite lors de la Journée internationale contre l'homophobie et la trans-phobie.

Coupe gay à Siem Reap. Photographie par Emilio Labrador (CC)
Pour un transgenre, tel Chhoeung Ratana, qui est né femme, la question de l'égalité permanente pour les LGBT Cambodgiens est non seulement politique, mais aussi profondément personnelle. Il a déclaré au Phnom Penh Post qu'il craignait être «démasqué» sur son lieu de travail et de subir des mesures vexatoires : ''...Si les gens au travail savent que nous aimons quelqu'un du même sexe ou transgenre, l'ambiance peut devenir détestable. . . parfois le directeur nous demande de cacher notre identité sexuelle. Si nous montrons, nous pourrions être rétrogradés ou affectés à une position où nous sommes moins visibles pour le public...'' a-t-il ajouté.

Choub Sok Chamreun, directeur exécutif de l'ONG VIH / SIDA Alliance khmère (KHANA), a déclaré que, bien que le gouvernement ait fait des progrès dans les directives anti-discrimination visant les médias et les écoles, les personnes de la communauté LGBT souffrent encore de discrimination et d'homophobie. Mao Chandara, directeur du département général de l'identification au ministère de l'Intérieur, a déclaré qu'il était peu probable que les personnes transgenres puissent être en mesure de changer le sexe sur leur carte d'identité ou leur passeport, citant des cadres juridiques, mais il a suggéré à la communauté de faire une proposition au gouvernement. Quant aux mariages, s'il n'est pas encore possible de les légaliser, il existe une certaine tolérance de la part des autorités qui laissent organiser les cérémonies.


Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire