vendredi 13 mai 2016

Environnement : Le premier ministre prêt à annuler toutes les concessions forestières...

Le Premier ministre Hun Sen a ordonné hier la transformation de toutes les concessions forestières, actuellement détenues par des sociétés privées, en des zones protégées, appelant toutes les communautés forestières, les militants écologistes et les responsables gouvernementaux à travailler ensemble à la préservation des forêts à travers le Royaume. Prenant la parole lors de la cérémonie de clôture de l'assemblée annuelle du ministère de l'agriculture, le premier ministre a déclaré que le gouvernement allait confisquer l'ensemble des concessions forestières actuellement gérées par des privés pour enquêter sur la possibilité de les convertir en en zones protégées.

Le premier ministre prêt à annuler toutes les concessions forestières...
«Nous avons le même but, pourquoi ne pouvons-nous pas travailler ensemble?" a demandé le premier ministre en s'adressant aux communautés forestières, aux militants écologistes, aux moines, aux ONG, et aux responsables de l'administration des forêts. Samdech Techo Hun Sen a également indiqué qu'il avait rencontré le ministre vietnamien de la Sécurité publique, le lieutenant-général Tô Lâm, plus tôt dans la journée et qu' ils avaient discuté de la sécurité des frontières et des mesures à prendre pour endiguer le flux de bois illégal du Cambodge vers son voisin. La question sera examinée plus avant avec le nouveau Premier ministre Nguyen Xuan Phuc, lorsque les deux leaders seront en Russie en visite officielle la semaine prochaine.

225
Assemblée annuelle du ministère de l'agriculture. Photo AKP
Tek Vannara, directeur exécutif du Forum des ONG sur le Cambodge, a déclaré à la presse locale que le discours du premier ministre sur les concessions forestières était une bonne étape vers la protection des ressources naturelles du Cambodge. Il a ajouté que le gouvernement devait aussi accélérer la reconnaissance juridique des communautés afin de faciliter leur coopération avec les autorités, et que les intentions de saisir les concessions forestières devraient être expliquées clairement à l'ensemble de la population cambodgienne afin d'éviter les conflits. Mercredi, le ministère de l'Agriculture avait indiqué que la couverture forestière du Royaume avait rapidement diminué au cours des dernières décennies, depuis 73 pour cent en 1965 à seulement 49,5 aujourd'hui.
Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire