dimanche 1 mai 2016

Documentaire photographique : La douceur de Kep par Charles Pieter

Quelques images du photographe belge, Charles Pieter, prises dans la quiétude hors saison de Kep.

La douceur de Kep par Charles Pieter
Kep ("selle de cheval" en khmer) (ou Kep-sur-Mer au temps du protectorat) est une municipalité du Cambodge ayant le statut de province. Kep, qui est située à quelques kilomètres de Ha Tien, la frontière avec le Vietnam, était autrefois la ville côtière la plus populaire et la plus prestigieuse du Cambodge. Du début des années 1900 jusqu’aux années 1960, Kep était une ville de villégiature florissante pour l’élite française et cambodgienne. Pendant la période des Khmers rouges, beaucoup de maisons et villas coloniales françaises de Kep ont été détruites. 

La douceur de Kep par Charles Pieter
L’océan est bordé de larges trottoirs et de grandes statues. Le roi Norodom Sihanouk s'était fait construire une demeure avec vue sur le Golfe de Thaïlande, mais elle n’a jamais été occupée. Elle est aujourd’hui gardée mais vide. Les plages de Kep sont essentiellement constituées de mangrove et de rochers noirs et aussi de sable blanc comme à Sihanoukville. Plusieurs îles se trouvent à quelque distance de la côte, Koh Thonsáy (l’île des lapins) se trouve à quelques minutes en bateau. La ville est renommée pour ses fruits de mer - en particulier les crabes que l'on déguste avec le fameux poivre de Kampot.

La douceur de Kep par Charles Pieter

La douceur de Kep par Charles Pieter
La douceur de Kep par Charles Pieter

Pays/territoire : Kep, Cambodia
Enregistrer un commentaire