lundi 23 mai 2016

Birmanie - Des lézards de 99 millions d'années : clés d'un écosystème perdu

En Asie du Sud-Est, un groupe de paléontologues a découvert des reptiles fossiles figés dans des morceaux d’ambre, et dont l’âge est estimé à plus de 99 millions d’années. Selon les scientifiques, qui ont publié les résultats de leur recherche dans la revue Science Advances, compte tenu de leur âge et de leur anatomie, certains des reptiles retrouvés sont susceptibles de représenter des chaînons manquants dans l'évolution de plusieurs espèces de caméléons et de geckos modernes.

Fossiles figés dans des morceaux d’ambre
Les douze reptiles en question, précisent les chercheurs, ont été retrouvés dans l'Etat de Kachin, au nord de la Birmanie. Ils vivaient sur ce territoire au milieu du Crétacé, il y a environ 100 millions d'années, à l'époque où les dinosaures régnaient en maîtres sur terre. Piégés dans de l'ambre, les reptiles sont presque intacts, ce qui a permis aux chercheurs d'étudier de plus près leur anatomie. Un des lézards, affirment les paléontologues, possède des pattes adhésives semblables à celles du gecko moderne, tandis qu'un autre a une langue étirée et pointue, unique en son genre.

Ce reptile a une anatomie particulière, non sans rappeler celle du caméléon moderne, ce qui soulève pléthore de questions, les caméléons ayant apparu sur terre il y a seulement 25 millions d'années. En outre, le lézard se distingue par une faible mâchoire peu appropriée à capter de petits insectes, ce qui permet de supposer qu'il utilisait sa langue, étirée et adhésive, pour attraper sa proie, comme le font les caméléons modernes. La découverte met en question l'origine africaine de ces espèces, concluent les chercheurs.

Pays/territoire : Myanmar (Burma)
Enregistrer un commentaire