jeudi 28 avril 2016

Sécheresse - pénurie : Le premier ministre demande un effort national

Samdech Techo Hun Sèn a de nouveau rappelé aux Cambodgiens la terrible sécheresse qui frappe actuellement le Royaume. Lors de la remise des diplômes aux étudiants de l’Université des ressources humaines à l’Institut national de l’Education, le chef du gouvernement a indiqué que le pays connaissait la pire sécheresse de son histoire depuis 1979...Hun Sèn a aussi exprimé le souhait que les distributions d'eau se poursuivent, et a demandé à toutes les formations politiques de participer à cet effort, qu'il souligne comme un enjeu national.

Pailin- 1
Distribution d'eau à Palin. Photo AKP
A présent, la sécheresse est de plus en plus intense, en particulier dans la province de Svay Rieng où quelque six cent ​​puits sont à secs. Dans les provinces du nord-est telles que Stung Trèng, environ 300 bovins ont péri de la chaleur. Le Premier ministre a, de nouveau, appelé certains politiciens et partis politiques à cesser d’exploiter cette catastrophe naturelle à des fins politiciennes. Lorsque le pays a été touché par les inondations, ils ont accusé le gouvernement et mis en cause la déforestation et, c’est le même cas pour la sécheresse de cette année, a souligné  Hun Sèn, ajoutant : '' Que diriez-vous de l’Inde et des Etats-Unis qui font aussi face à la sécheresse et aux inondations ? ''.

Kg-Chhnang-B- 2
Distribution d'eau à Kampong Chhnang. Photo AKP
En ce qui concerne la possibilité de création de pluie artificielle à l'image des pays voisins, notamment la Thaïlande, Samdech Techo Hun Sèn a expliqué que la pluie artificielle pouvait être déclenchée seulement quand il y avait des nuages. Mais il pourrait quand même demander la coopération des pays voisins concernant cette éventualité. Le Premier ministre a également exprimé ses remerciements aux fonctionnaires et aux volontaires qui ont participé à la campagne de distribution d’eau potable, indiquant que les forces armées ont conduit quelque 200 conteneurs d’eau potable vers les villages en détresse. Keo Vy, porte-parole du Comité national pour la gestion des catastrophes, a déclaré à la presse locale que 18 des 25 municipalité et provinces du Cambodge avaient été touchées par la sécheresse. Celle-ci pourrait continuer jusqu’en juillet, et dans les 10 prochains jours, plusieurs zones devraient rencontrer une grave pénurie d’eau.
Par C. Nika -  AKP Phnom Penh, avril 2016 –

Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire