mercredi 13 avril 2016

Sécheresse : La Chine continue de libérer de l'eau dans les pays du Mékong

La Chine a décidé de continuer de déverser de l'eau d'une centrale hydraulique, en aval du fleuve du Mékong, pour diminuer la sécheresse, a annoncé, mardi, un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères. Le Premier ministre cambodgien, Hun Sen, a indiqué, lundi, que son pays subissait une sécheresse sévère, et exprimé son espoir de voir la Chine continuer d'alimenter en eau le cours en aval du Mékong. 

Yunnan Photo par Philippe Semanaz (CC)
Le porte-parole, Lu Kang, a déclaré que la Chine avait décidé de prolonger le versement de l'eau à partir du 11 avril et de continuer jusqu'à la fin de la période des basses eaux, tenant compte de la situation de sécheresse dans les pays sur le cours en aval. Le volume d'eau libérée sera adapté en fonction de la situation dans les zones en amont et la demande actuelle des pays en aval, a expliqué M. Lu. A la demande des pays en aval, la Chine a dégagé de l'eau de la centrale hydraulique de Jinghong dans la province du Yunnan, du 15 mars au 10 avril, pour venir en aide. L'eau que la Chine peut dégager avait été stockée par la centrale en période de hautes eaux et de crue, a expliqué M. Lu, ajoutant que cela démontrait que les infrastructures de conservation des eaux nécessaires pouvaient aider à réduire l'impact de la sécheresse et des inondations dans la vallée du fleuve. Depuis fin 2015, dû à l'effet El Nino, les pays le long du fleuve Lancang-Mékong ont connu une sécheresse à différents degrés, et l'existence et le travail de leur population ont été affectés. La Chine est prête à coopérer avec les pays du fleuve Lancang-Mékong pour faire face au climat extrême et protéger les ressources en eau, a souligné M. Lu.
Agence de presse Xinhua
Pays/territoire : Yunnan, China
Enregistrer un commentaire