lundi 4 avril 2016

Kep - Environnement : Baignade et consommation de fruits de mer déconseillées

Une prolifération inhabituelle d'algues au large de la côte de Kep, qui a laissé des dizaines de crabes et de poissons morts dans son sillage, a donné lieu à des avertissements du ministère de l'Environnement et du Premier ministre Hun Sen, ce week-end, incitant le public à  éviter de manger des fruits de mer ou de nager dans la province balnéaire.



"...Le ministère de l'Environnement fait appel au public, en particulier les touristes et les personnes vivant le long du rivage dans la province de Kep, d'arrêter temporairement la baignade ou de manger des fruits de mer..." indique le ministère de l'Environnement. La prolifération d'algues est généralement causée par plusieurs facteurs écologiques, y compris les températures de l'eau, un excès de nutriments d'origine hydrique et diverses conditions hydrologiques tels que les courants . Cela se produit dans le monde entier dans les deux milieux marins et d'eau douce. Les algues se répandent en longues bandes gluantes qui flottent à la surface et s'échouent avant de pourrir sur le rivage. Dans certaines conditions, cela peut produire des toxines puissantes qui contaminent les fruits de mer et peut même affecter les humains", selon Gustaaf Hallegraeff, un expert sur les efflorescences algales nuisibles à l'Université de Tasmanie.

Selon un écologiste qui travaille avec les autorités cambodgiennes, la floraison récente, normalement un phénomène annuel naturel, a probablement été exacerbée dans ce cas par des facteurs d'origine humaine. "Je crois que le plus grand facteur est la pêche au chalut dans les zones entre les îles et le continent", a déclaré Paul Ferber, directeur de Marine Conservation Cambodge, au Phnom Penh Post. Le chalutage de fond a, au cours des dernières années, largement affecté les sols marins. Cet événement se produit plus d'une fois par an à Kep. Le plancton agit comme une source de nourriture naturelle qui est généralement bénéfique pour l'écosystème, mais, l'écosystème étant proche de l'effondrement, celui-ci a eu un impact très négatif ", a-t-il conclu.
Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire