vendredi 22 avril 2016

Institut français - Conférence : Vente et usage du médicament au Cambodge

Après une histoire mouvementée, le système pharmaceutique cambodgien a connu une phase de libéralisation, l’essor du secteur privé et une augmentation du volume de médicaments en circulation. Malgré les initiatives de contrôle par l’Etat, de nombreux décalages entre la loi et les pratiques de distribution existent. La plupart des vendeurs ne sont pas qualifiés. Les médicaments sont fréquemment vendus à l’unité dans des sachets en plastique. Les cabinets médicaux vendent des médicaments sans y être autorisés. Les clients peuvent se procurer toutes sortes de médicaments sans prescription. Ils décident généralement de la durée de leur traitement. Comment expliquer ces écarts vis-à-vis de la loi, les logiques des vendeurs, des prescripteurs mais aussi des consommateurs dans le Cambodge contemporain ?

Photo ADB
Mardi 26 avril 2016 – 18h30 au Cinéma de l’Institut français. Conférence par Eve Bureau-Point, anthropologue, post-doctorante à l’IRD et Malinda To, étudiante en Master d’anthropologie, URBA-INALCO

Pays/territoire : Phnom Penh 12000, Cambodia
Enregistrer un commentaire