jeudi 7 avril 2016

Environnement - Vie sauvage : Le tigre officiellement éteint au Cambodge

Le tigre est une espèce éteinte au Cambodge, ont reconnu pour la première fois les écologistes ce mercredi, alors qu'était annoncé, une nouvelle fois, un plan de réintroduction du félin dans les forêts cambodgiennes.''...Aujourd'hui, il n'y a plus de populations reproductrices de tigres au Cambodge, et ils sont donc considérés comme fonctionnellement éteintes, le dernier tigre a été vu en 2007 dans la province du Mondulkiri... " a déclaré le groupe de conservation WWF dans un communiqué.

Tigres au Cambodge. Photo Christophe Gargiulo
Dans un effort pour faire revivre la population, le gouvernement cambodgien a approuvé le mois dernier le programme de réintroduction dans les zones protégées du Mondulkiri à l'est du pays. Le programme prévoit d'établir une zone d'habitat protégée et un ensembles de mesures drastiques pour protéger les individus qui seront relâchés dans la nature. ''..Nous voulons deux tigres mâles et cinq à six tigres femelles pour commencer..." a déclaré Keo Omaliss, directeur du département de la faune et de la biodiversité de l'Administration forestière, ajoutant que le programme était plus qu'ambitieux et difficile à mettre en oeuvre. Le gouvernement a besoin de vingt à cinquante millions de dollars pour le projet, a-t-il dit, ajoutant que des pourparlers avaient commencé avec des pays tels que l'Inde, la Thaïlande et la Malaisie pour fournir quelques spécimens de tigres sauvages destinés à la réintroduction. Toutefois, quelques environnementalistes, spécialistes du félin, se sont montrés septiques quant à ce plan de réintroduction arguant que la réintroduction est une mesure extrêmement difficile à mettre en oeuvre alors que les écosystèmes sont quelque peu malmenés par la déforestation et que, la vente d'un tigre mâle destinée en général à la pharmacopée chinoise traditionnelle représentant plusieurs années de salaire, le braconnage risque de rester un obstacle majeur.

Tigre au Cambodge. Photo Christophe Gargiulo
''...Le tigre été chassé jusqu'à l'extinction à cause de la faiblesse de l'application de la loi et, actuellement,  le gouvernement est en train de réagir...", a déclaré Suwanna Gauntlett, de WWF. La déforestation et le braconnage ont dévasté les populations de tigres en Asie, avec des estimations récentes de l'Union internationale évaluant la population mondiale sauvage à seulement 2154 individus. D'autres pays entendent se joindre à ces efforts de réhabilitation tels le Bangladesh, le Bhoutan, la Chine, l'Inde, Indonésie, le Laos, la Malaisie, le Myanmar, le Népal, la Russie, la Thaïlande et et Vietnam, certains ayant déjà amorcé des programmes, avec plus ou moins de réussite, depuis 2010 Les représentants de treize pays se réuniront les 12 et14 Avril à Delhi pour rediscuter des objectifs.


Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire