mardi 12 avril 2016

Cinéma : Davy Chou au Festival de Cannes 2016

La dernière production du jeune cinéaste franco-cambodgien, Davy Chou, est officiellement en compétition pour le festival de Cannes 2016 dans la catégorie long métrages. "Diamond Island" est un conte moderne,  l'histoire de Bora, un jeune homme qui quitte sa province pour venir travailler comme journalier dans la construction à Diamond Island, quartier en développement dans la banlieue de Phom Penh.  Sur le chantier, il il retrouve finalement son frère Solei, qui avait disparu cinq ans plus tôt. Au Cambodia Daily, le cinéaste déclarait il y a quelque temps : ''...S'il y a une question qui ne cesse de faire surface dans le film, une question soulevée, c'est la question du clash entre le Cambodge et une certaine modernité, et sa jeunesse. Pour mieux représenter la jeunesse d'aujourd'hui, M. Chou avait décidé alors d'éviter d'embaucher des acteurs professionnels en faveur de jeunes qui travaillent réellement sur les chantiers de Diamond Island

Davy Chou. Photo par  ZiYouXunLu (CC) 


Biographie

Davy Chou est un cinéaste franco-cambodgien, petit-fils de Van Chann, un des principaux producteurs du Cambodge dans les années 1960 et 1970. En 2009, Davy Chou crée à Phnom Penh un atelier de cinéma avec six universités et soixante étudiants, Kon Khmer Koun Khmer producteur d’un film de suspense de 45 minutes tourné au Cambodge et dirigé par ces mêmes étudiants : Twin Diamonds. En 2010-2011, il repart au Cambodge à la recherche des témoins survivants (professionnels, spectateurs, bâtiments) de l’âge d’or du cinéma cambodgien, entre 1960 et 1975 (près de 400 films, dont beaucoup ont été détruits ou perdus sous les Khmers rouges). Il interviewe entre autres l'actrice Dy Saveth et les cinéastes Ly Bun Yim, Yvon Hem et Ly You Sreang2. Le documentaire de 100 minutes qui résulte de ce travail de mémoire, Le Sommeil d'or est sorti en France le 19 septembre 2012. 
Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire